Biologie et Morale

N° 56 Novembre - Décembre 1984 - Page n° 46

Hans JONAS Technique, morale et génie génétique

Intégration

 La technique moderne pose au philosophe et au mora­liste des questions toutes nouvelles. En particulier, le déve­loppement du génie génétique exige qu'on pose des limites-infranchissables là où l'homme, désirant devenir son pro­pre créateur, prend le risque irréparable de se détruire.

La première page, 46, est jointe.

 

 

LE fait que, d'une manière très générale, l'éthique ait quelque chose à dire devant ce qui est l'affaire de la technique, ou que la technique soit soumise à des jugements moraux, c'est ce que l'on peut déduire du fait très simple que la technique est le déploiement d'une force humaine, c'est-à-dire une forme de l'action, laquelle, en toutes ses formes, a à répon­dre devant le tribunal de la morale. On reste encore dans le domaine des lapalissades, quand on dit qu'une seule et même force peut être utilisée pour le bien comme pour le mal et que, quand on l'exerce, on peut respecter ou transgresser des normes morales. La technique, qui est une force humaine ayant pris des proportions énormes, est sans nul doute un cas auquel s'appli­que cette vérité générale. Mais constitue-t-elle un cas particulier, qui exige un effort de la pensée éthique différent de celui qui convient à toute action humaine, et qui, de par le passé, suffisait pour toutes les espèces de celle-ci ? La thèse que je veux soutenir ici est que la technique moderne constitue effectivement un cas nouveau et particulier, et je la justifierai en choisissant, parmi toutes les raisons qui vont en ce sens, cinq raisons qui me frap­pent particulièrement.

...............

 

 

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 3

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Biologie et Morale - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
L'embryon est-il une personne? - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger