L'Eglise une

N° 236 Novembre - Décembre 2014 - Page n° 77

Aldino CAZZAGO Paul VI, l’homme de l’unité des Églises

La passion pour l’unité de l’Église sous-tend toute la sollicitude pastorale de Paul VI. Cinquante ans après sa visite aux Lieux saints et sa bouleversante rencontre avec Athénagoras, l’article revient sur la façon dont le discours du bienheureux pape ouvre la voie aux réconciliations qui ont suivi et comment les gestes qu’il a accomplis vont eux-mêmes au-delà des discours.

 

« L’Église ! C’est elle, l’aspiration profonde de toute notre vie, le soupir incessant, mélange de passion et de prière, de ces années de pontificat, depuis que le Seigneur a voulu nous confier son troupeau, agneaux et brebis, en gage d’un amour mystérieux dont nous ne découvrirons le fil secret qu’au Ciel, et qui nous oblige à notre tour, jour après jour, à une réponse d’amour : Tu scis, quod amo te (Jean 21,15-17). Cet amour pour le Christ et pour l’Église nous a incités à en conserver et à en garantir pendant toutes ces années l’unité, la pleine concorde1 ». 

Rarement Paul VI a ainsi synthétisé, en aussi peu de mots et avec une telle efficacité, son pontificat tout entier. Des mots choisis avec un soin tout particulier, parce qu’il devait les prononcer le 22 juin 1973 devant le Collège des cardinaux, à l’occasion du dixième anniversaire de son élection. Un pontificat difficile, qui allait encore se prolonger pendant cinq ans.

Mais durant les quinze années de son pontificat, Paul VI ne se limita pas à « conserver » et à « garantir » l’unité interne de l’Église catholique : il oeuvra sans discontinuer pour reconstituer l’unité entre les Églises, en un temps de grandes transformations sociales qui se répercutaient sans coup férir sur la manière de penser la foi chrétienne elle-même2.

C’est ce second aspect de l’unité que nous comptons traiter ici : tout d’abord, les réflexions de Paul VI sur le primat de l’évêque de Rome, puis l’analyse de deux événements, deux gestes, profondément oecuméniques de son pontificat afin de montrer comment cette réflexion et ces gestes ont contribué à donner forme à son ministère apostolique3. Le choix de l’un de ces gestes se justifie par sa date : on commémore en cette année 2014 le 50e anniversaire de sa visite historique aux Lieux Saints, en janvier 1964. [...]
 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1 C’est l’auteur de l’article qui souligne en italiques.

2 Nous ne traiterons pas ici des contestations provenant de l’intérieur de l’Église catholique elle-même.

3 Dans son Journal du Concile, le 14 septembre 1965, Y. M. Congar regrettait que Paul VI n’eût pas “la théologie de ses gestes et de ses messages”. Pierre Duprey lui répondait que tout cela serait venu avec le temps.

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 30

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'Eglise une (en pdf) - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier