L'examen de conscience

N° 241 Septembre - Octobre 2015 - Page n° 61

R. P. Michel SALES Pourquoi examiner sa conscience selon saint Ignace de Loyola ?

À plusieurs reprises, les Exercices spirituels donnent des recommandations précises sur « l’examen particulier » comme sur « l’examen général ». Il apparaît peu à peu que l’examen de conscience tient dans l’itinéraire des Exercices une place centrale car notre conscience est ce milieu divin où, pour tout faire Lui-même, Dieu attend notre décision – ce qu’Ignace appelle notre « élection ».

 

Par ces mots d’exercices spirituels, on entend toute manière d’examiner sa conscience [c’est moi qui souligne], de méditer, de contempler, de prier mentalement ou vocalement, et toute autre activité spirituelle, comme on le dira plus loin. De même, en effet, que la promenade, la marche et la course sont des exercices physiques, de même on appelle exercices spirituels toute manière de préparer et disposer l’âme, pour écarter de soi tous les attachements désordonnés, puis, quand on les a écartés, chercher et trouver la volonté divine dans la disposition de sa vie, pour le bien de son âme1 .

Contentons-nous de citer ce texte sans le commenter, non toutefois sans souligner pour qu’on y revienne sans cesse qu’il contient la « substantifique moelle » des Exercices spirituels. Ainsi commencent les « Exercices spirituels pour se vaincre soi-même et ordonner sa vie sans se décider par aucun attachement qui soit désordonné » (n° 21). Le titre du livret se trouve après vingt annotations fondamentales : « Annotations pour prendre quelque intelligence des exercices spirituels qui suivent et pour aider celui qui doit les donner et celui qui doit les recevoir » (n° 1 à n° 20).

1. L’examen de conscience particulier quotidien

Saint Ignace ne parle pas, loin s’en faut, de toutes les manières d’examiner sa conscience, car il en est d’innombrables qui ne sont pas ignatiennes. Néanmoins « toute manière d’examiner sa conscience » ne figure pas sans raison en tête des multiples exercices spirituels qu’il mentionne au seuil de ses Exercices. [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1 Exercices spirituels de saint Ignace de Loyola, n° 1. – « Notre traduction suit le manuscrit dit “autographe”, (Reproduction phototypique, Rome, 1908), dont l’édition critique a été donnée en 1919 par le Père Codina, dans les Monumenta Historica Sociatatis Jesu. Le Père Codina a lui-même repris ce texte dans une édition manuelle (Turin, Marietti, 1928), en numérotant les paragraphes ; nous reproduisons cette numération, qui est d’ailleurs universellement adoptée », Saint Ignace de Loyola, Exercices spirituels, traduits et annotés par François Courel, Coll. Christus, n° 5, DDB, Paris, 1960, p. 9. – Quand je cite un numéro des Exercices de manière incomplète, je remplace le mot, la phrase ou le passage omis par des crochets avec des points de suspension […].

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 6

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'examen de conscience (en pdf) - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier