Notre Père II Nom-Règne-Volonté

N° 244 Mars - Avril 2016 - Page n° 27

Michel FÉDOU Jésus et le Royaume

Royaume ou règne, la deuxième demande a été interprétée de bien des manières, souvent en termes de réalité politique. Mais le Royaume est Jésus en personne, à la fois Roi de gloire dans les cieux et pauvre et humilié dans le monde.

 

La référence au Royaume tient déjà une place importante dans l’un des écrits les plus anciens de la littérature chrétienne, la Didachè, qui, faisant écho à la prière « Que ton règne vienne », exprime avec ferveur l’attente de ce Royaume :

« Comme ce pain rompu, disséminé sur les montagnes, a été rassemblé pour être un, que ton Église soit rassemblée de la même manière des extrémités de la terre dans ton Royaume, car c’est à toi qu’appartiennent la gloire et la puissance par Jésus-Christ dans les siècles1 ! »

Mais le Royaume, ici, n’est pas explicitement lié au Christ lui-même. Ce lien apparaît en revanche chez Justin et Irénée au IIe siècle, puis chez Origène qui, au siècle suivant, va même jusqu’à désigner le Fils de Dieu comme « le Royaume en personne ». Par la suite, la relation entre Jésus et le Règne sera comprise de manières fort diverses – non sans lien, on le verra, avec différentes perceptions du rapport entre le christianisme et la société. 

De Justin à Origène

L’apologiste Justin, dans son Dialogue avec le Juif Tryphon, doit répondre à cette objection de son interlocuteur : comment les chrétiens peuvent-ils adorer un Messie crucifié, alors que les Écritures annonçaient un Messie glorieux, présenté par les prophètes comme un « roi » ? Justin oppose à cette objection l’argument suivant : le Christ est en réalité le seul roi en qui les prophéties se sont accomplies. Le psaume 23 (avec son verset « Qui est ce roi de gloire ? ») et le psaume 109 (« Le Seigneur dit à mon Seigneur : siège à ma droite… »), sont interprétés dans ce sens ; ces psaumes, explique Justin, ne s’appliquent pas à Salomon mais au Christ : 

« Lorsqu’il [= Jésus] ressuscita d’entre les morts et monta au ciel, il fut ordonné aux princes établis par Dieu dans les cieux d’ouvrir les portes des cieux, afin que celui qui est le roi de la gloire entre et monte “s’asseoir à la droite du père, jusqu’à ce qu’il fasse de ses ennemis l'escabeau de ses pieds [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. La Doctrine des douze apôtres (Didachè) 9, 4, Sources Chrétiennes (= SC) 248, p. 177 ; voir aussi ibid., 10, 5-6, p. 181-183.

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71 2.10 14.00 Stock: 44

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Notre Père II Nom-Règne-Volonté - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier
Notre Père II Nom-Règne-Volonté - actif - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier