La tradition

N° 253 Septembre - Octobre 2017 - Page n° 29

M. Jean DUCHESNE L’esprit à l’œuvre

La Tradition catholique est dynamique, c’est la transmission de la vie même de Dieu, qui est communication au sein de la Trinité et s’extériorise dans la Création, puis dans la Révélation, achevée avec la Pentecôte : l’Esprit Saint, invisible et muet mais présent et actif de toute éternité aux côtés du Père et du Fils, entretient, dans le temps de l’Église, cette dynamique qui, loin d’inspirer des ambitions d’appropriation, aspire au contraire dans son élan de don de soi et de communion.

 

D’après le dictionnaire français Larousse, une tradition est un « ensemble de légendes, de faits, de doctrines, d’opinions, de coutumes, d’usages, etc., transmis oralement sur un long espace de temps ». Dans l’Église catholique, la Tradition est bien plus que cela. L’article défini marque qu’il ne s’agit pas d’un tel « ensemble » parmi d’autres et même que celui-ci est unique, tandis que la majuscule initiale indique que ce n’est pas d’un produit tout humain.

Parathèkè et paradosis

La Tradition n’est pas simplement, en effet, une masse de connaissances et de pratiques accumulées au fil du temps et déclarée immuable à un moment donné. Car dans son étymologie latine et dans le vocabulaire chrétien, traditio désigne non pas des contenus perpétués après avoir été fixés, mais plutôt le phénomène de la transmission elle-même1, qui façonne et contient ce qu’elle véhicule. C’est donc un mouvement, une activité, et non un tout figé. Les éléments passés de génération en génération sont certes irréversibles et inséparables. Cependant, ce qui est conservé de la sorte est encore enrichi de façon cumulative. Non par l’adjonction d’éléments étrangers et inédits, mais par un accueil plus disponible et toujours à renouveler du « dépôt » (parathèkè dans le grec du Nouveau Testament) de la Parole où Dieu se révèle. Et ce n’est pas un document d’archivage, car ce qui y est rapporté et annoncé continue de s’accomplir. 

Les besoins successifs au long des siècles ont constamment amené à préciser, dans l’enseignement (paradosis2) de l’Église apostolique3, la [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1 Le dictionnaire latin-français de Félix Gaffiot (1934) donne : « action de remettre, de transmettre, remise, livraison », de « tradere : faire passer à un autre ».

2 La parathèkè (la Tradition en tant que  « dépôt ») apparaît en 1 Timothée 6, 20 et 2 Timothée 1, 14, et elle est conservée et communiquée dans la paradosis apostolique (qui transmet ce « dépôt ») selon 1 Corinthiens 11, 2 et 2 Thessaloniciens 2, 15). Voir Louis Bouyer, Dictionnaire théologique, Desclée, 19902, p. 323.

3 « Église apostolique » est à entendre ici non pas au sens historique d’Église du temps des apôtres et de leurs premiers successeurs, mais dans l’acception plus théologique du Credo de Nicée-Constantinople, où l’Église est reconnue apostolique pour ainsi dire par essence, et donc ne cesse pas de l’être, dans la continuité entre les Onze et les évêques depuis. 

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71 2.10 14.00 Stock: 36

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La tradition - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier
La Tradition - couvertures - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger