Manger

N° 259 Septembre - Octobre 2018 - Page n° 63

Jean Pierre LÉMONON Saint Paul aux prises avec les viandes sacrifées aux idoles, les idolothytes

Dans la Première Lettre aux Corinthiens, Paul répond à une question pratique : est-il permis de manger de la viande des vicimes sacrifiées aux idoles ? Les idoles ne sont rien et les fidèles du Christ sont donc libres. Il convient cependant de s’abstenir afin de ne pas risquer de scandaliser les frères qui s’inquiètent, parce que c’est ultimement la charité qui doit gouverner le comportement du chrétien.

 

La consommation de la nourriture carnée constitue aujourd’hui un sujet d’actualité. Selon les protagonistes, les raisons de s’abstenir d’une telle nourriture ou d’en user avec certaines restrictions varient. Pour des motifs différents les viandes et leur consommation firent aussi l’objet de débats dans les premières communautés chrétiennes. La lecture des Actes des Apôtres fait apparaître deux problèmes distincts.

La première difficulté était d’ordre interne, elle concernait les rapports entre disciples de Jésus issus du monde juif et fidèles provenant du monde païen. Ces derniers ne se sentaient pas tenus de respecter les règles alimentaires chères au monde juif (Genèse 9,3-4 ; Deutéronome 12,16). En revanche, nombre de fidèles issus du judaïsme étaient attachés à ces règles. Afin de faciliter le partage des tables à l’intérieur d’une même communauté, l’assemblée de Jérusalem en 50 demanda aux païens qui s’étaient tournés vers le Christ de s’abstenir « de la viande étouffée et du sang » (Actes 15,20-21). Selon la lettre envoyée à la suite de cette assemblée, il fut aussi exigé que tous s’abstiennent « des viandes de sacrifices païens » (Actes 15,29). Ce point abordait une seconde difficulté. En effet, la question des viandes issues de sacrifices païens posait le rapport entre les membres de la communauté et le milieu ambiant. Quelques années après l’assemblée de Jérusalem, Paul en traite longuement dans la lettre adressée aux disciples de Corinthe (8,1-11). C’est le point de vue de Paul sur les viandes sacrifiées aux idoles que nous nous proposons d’exposer. 

Nous rappellerons tout d’abord les liens que Paul entretient avec les communautés qu’il a fondées ; nous examinerons ensuite en quoi la communauté chrétienne pouvait être concernée par les viandes sacrifiées aux idoles. Puis nous décrirons le dynamisme des trois chapitres consacrés à ces viandes. Nous serons alors à même de comprendre le point de vue de Paul.

Un souci paternel

Les lettres de Paul ne relèvent jamais d’un discours théorique. L’Apôtre veille avec soin sur les communautés qu’il a fondées et sur celles qui appartiennent à son champ de mission défini lors de l’assemblée de Jérusalem. Il fut alors reconnu que « l’évangélisation des [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71 2.10 14.00 Stock: 40

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Manger -Couvertures Gratuit pour tout le monde Télécharger
Manger - texte 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier
Manger - actif -recommandé 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier
Thèmes et dossiers, actif - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger