La grâce du catéchisme

N° 262 Mars - Juin 2019 - Page n° 37

Alexis LEPROUX « Lecture Vive »

La catéchèse n’est pas une discipline scolaire : découverte saisissante des Écritures Saintes, elle plonge dans la grande aventure de la Charité de Dieu qui traverse les siècles, unifie les âges de la vie et en illumine les grands moments. Catéchiser est donc bien plus qu’apprendre, c’est ouvrir un cœur à la promesse que Dieu lui a déjà confiée, hier, aujourd’hui et demain. 

 

Le 11 février 2013, le pape Benoit XVI surprenait l’Église en « renonçant » au ministère qui lui avait été confié quelques années auparavant : « Je déclare renoncer au ministère d’Évêque de Rome ». « Catéchiste par excellence2 » il ne se voyait plus en mesure d’assumer la charge de conduire l’Église sur les chemins de l’évangélisation. Il s’en remettait au fait de la Tradition apostolique pour que son ministère soit de nouveau porté avec la vigueur exigée.

Trois jours plus tard, la providence voulut qu’il rencontrât une dernière fois les prêtres de son diocèse. Dans une conversation somme toute assez libre, il partageait quelques confidences, la raison de sa présence au concile Vatican II comme sa préoccupation quant à la mise en oeuvre de Dei Verbum : « Ici, l’application du Concile n’est pas encore complète, elle est encore à faire3 ». Cinquante ans après la clôture du Concile, Benoît XVI percevait ce qu’il y avait « encore à faire » ! Nul doute pourtant que ce théologien et ce pasteur fit tout pour que cette page du Concile ne reste pas lettre morte. Il en fit l’un des axes majeurs de son pontificat, revenant souvent à cette « relation entre l’Écriture et la Tradition » pour la Révélation de Jésus-Christ et sa transmission4. Son Jésus de Nazareth en trois volumes, dont il prit soin d’en écrire lui-même la préface, participait à cette ligne de force. Il aimait rappeler ce fait :

Les Saintes Écritures ne sont pas un livre isolé. Elles sont vivantes dans la communauté vivante de l’Église, qui est le même sujet dans tous les siècles et garantit la présence de la Parole de Dieu5.

Cette préoccupation pontificale, le Directoire Général pour la Catéchèse s’en fit l’écho dès 1997 : « Le concours de la Sainte Écriture, de la Tradition et du Magistère, chacun à sa façon, ne féconde pas encore harmonieusement la transmission catéchétique de la foi6. » C’était [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


* « Viva lectio est vita bonorum », Grégoire le Grand, Commentaire de Job 24,8,16, cité par Benoit XVI, Verbum Domini, § 48.

2 Jean-Paul II, Pastores Gregis, § 29. 

3 Benoit XVI, Rencontre avec le clergé de Rome, le 14 février 2013.

4 On rappellera principalement son exhortation apostolique post-synodale sur la Parole de Dieu, Verbum Domini, du 30 septembre 2010, texte majeur de son pontificat.

5 Benoit XVI, Rencontre avec le clergé de Rome, le 10 juin 2010.

6 Directoire Général pour la Catéchèse, Rome, 1997, § 30.

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
19.59 2.10 20.00 Stock: 100

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La grâce du catéchisme - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier
La grâce du catéchisme - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier