Clôture

Thomas DE KONINCK
La Transfiguration - Mémorial Eucharistique - n°195 Janvier - Février 2008 - Page n° 183

L'auteur clôt les travaux par une réflexion sur l'amour, ses paradoxes et sa logique si particulière, tel qu'il se déploie par excellence dans l'Eucharistie, ce Sacrement de l'amour.

On m’a confié la tâche de résumer ce qui s’est dit au cours de cette journée. Mais comme on ne pourrait déjà guère résumer chacune des interventions, tant elles sont riches, on peut encore moins le tenter pour l’ensemble d’entre elles.  Je vais donc me contenter d’évoquer au passage l’un ou l’autre point marqué aujourd’hui, sans d’aucune manière prétendre à l’exhaustivité. J’aimerais surtout susciter ou favoriser un dialogue qui permette aussi à celles ou ceux qui n’ont pu le faire plus tôt de s’exprimer. L’amour est « toujours pauvre » (penes aei estin), faisait déjà observer Platon dans le Banquet. « Il est rude, misérable, va-nupieds, sans gîte, couchant toujours par terre et sur la dure, dormant à la belle étoile sur le pas des portes ou dans les chemins (203 c et d) ». Propos que cite et commente saint François de Sales, en les faisant  siens, dans le Traité de l’Amour de Dieu (Livre VI, ch. 15, édition de la Pléiade, p. 655-656).

Il est pauvre, explique saint François, parce qu’il fait quitter tout pour la chose aimée ; il est sans gîte, parce qu’il fait sortir l’âme de son domicile, pour suivre toujours celui qui est aimé ; il est « chétif », pâle, maigre et défait, parce qu’il fait perdre le sommeil, le boire et le manger. Il est « nu et déchaux », parce qu’il fait quitter toutes autres affections pour prendre celles de la chose aimée. Il « couche dehors sur la dure », parce qu’il fait demeurer à découvert le coeur qui aime. Il est « tout étendu comme un gueux aux portes », parce qu’il fait que l’amant mendie, attentif aux yeux, aux oreilles et à la bouche, qui sont les portes de l’âme de l’être qu’il aime. « Et enfin, c’est sa vie que d’être « toujours indigent », car si une fois il est rassasié il n’est plus ardent, et par conséquent il n’est plus amour ». [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
15.67€ 2.10% 16.00€ 18

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La Transfiguration - Mémorial Eucharistique - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
éditorial La Transfiguration - Mémorial Eucharistique - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger