Une Parole dans l’histoire

Père Jean-Robert ARMOGATHE
Au-delà du fondamentalisme - n°158 Novembre - Décembre 2001 - Page n° 7

L’essence même du christianisme semble fournir au fondamentalisme chrétien des éléments de validité. Le christianisme n’est-il pas l’accomplissement d’une promesse du passé ? Le sens du salut en Jésus-Christ est éclairé par l’annonce prophétique des textes bibliques. Il ne s’agit pas seulement de préserver les enseignements du fondateur : il s’agit de constater que l’originalité de ces enseignements repose sur l’attente messianique à laquelle ils répondent, et qui en valide l’authenticité. Les prophéties de l’Ancien Testament anticipent le message du Nouveau : « la plus grande des preuves de Jésus-Christ sont les prophéties » (Pascal, Pensées, Lafuma, 335). Il ne s’agit pourtant pas de fondamentalisme. Le christianisme repose sur une réception organique et active : les textes de l’Écriture sainte, le canon des Écritures recueillies et transmises. La constitution dogmatique Dei Verbum, au second Concile du Vatican, le dit très clairement : 

« Le Christ Seigneur, en qui s’achève toute la Révélation du Dieu très haut, ayant accompli lui-même et proclamé  de sa propre bouche l’Évangile d’abord promis par les prophètes, ordonna à ses apôtres de le prêcher à tous comme la source de toute vérité salutaire et de toute règle morale en leur communiquant les dons divins » (§ 7). [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 15

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Au-delà du fondamentalisme - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger