Crise financière et modèles mathématiques

Christian WALTER
Le canon des Ecritures - n°221 Mai - Juin 2012 - Page n° 109

Entretien avec Christian Walter mené par Pierre-Alain Cahné pour Communio. Communément, les mathématiques appliquées à la finance sont pensées et vécues comme un simple outil qui décrirait le monde ; la qualité éthique dépendrait de l’usage qu’on en ferait. En réalité, loin d’être neutre, cet outil construit le monde qu’il décrit : il le fait advenir.

Du même auteur, vous apprécierez aussi : Le virus brownien. La réduction brownienne de l’incertitude et la crise financière de 2007-2008 (2009).

 

Dans quel esprit la revue Communio peut-elle s’intéresser à des questions financières apparemment très techniques ? Peut-être faudrait-il s’interroger sur la distance prise entre la pensée catholique et les réalités financières qui, on le voit maintenant, organisent souterrainement le monde économique.L’analyse d’un financier lucide comme Christian Walter éclaire bien des obscurités.

PAC – Votre recherche a commencé depuis déjà trois quatre ans ?

CW – Depuis plus longtemps déjà : mes travaux ont commencé il y a une quinzaine d’années dans le cadre d’un programme de recherche envisagé en 1996 à la Fondation de la Maison des sciences de l’homme (FMSH) à l’invitation de Maurice Aymard, alors administrateur de cette fondation, puis créé en 1997 avec la participation d’Éric Brian et de Jean-Yves Grenier (aujourd’hui directeurs d’études à l’EHESS), le programme « Histoire et épistémologie de la finance ».

PAC – Je vous propose de commencer par mettre en place de manière simple et efficace la thèse centrale qui a animé votre recherche. Vous vous êtes appuyé sur un concept de linguiste, qui

 

 

 


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 30

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Le Canon des Ecritures (en pdf) - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger