À Peter Henrici, pour ses quatre-vingt-dix ans

Prof. Dr. Heinrich SCHMIDINGER
La paix - n°257 Mai - Aout 2018 - Page n° 162

Cet hommage brosse le tableau d’une vie, non seulement bien remplie, mais surtout, d’une vie guidée par la Providence, à qui Peter Henrici s’en remettra toujours. Dans les multiples situations qu’il aura à vivre – évêque auxiliaire du diocèse de Coire et professeur de philosophie à l’Université pontificale grégorienne de Rome, pour ne citer que deux titres – émerge sa constante disponibilité pour assumer des tâches imprévues et en tirer le meilleur parti possible.

 

L’édition francophone s’associe à l’édition allemande pour rendre hommage à l’un des grands artisans de la Communio internationale depuis 35 ans.


Qui a eu la grâce d’arriver à l’âge de 90 ans – tout en gardant sa vivacité intellectuelle – a eu pareillement la faveur d’engranger une riche moisson. S’agissant de Peter Henrici, s.j., évêque auxiliaire émérite du diocèse de Coire et ancien professeur de philosophie à l’Université pontificale grégorienne de Rome, on peut à juste titre parler d’une riche moisson, non seulement en considération de la longue durée au cours de laquelle elle a toujours et encore pu mûrir, mais en raison de sa qualité universellement reconnue. Cette moisson a déjà été présentée, exposée et appréciée à plusieurs reprises et tout particulièrement dans l’hommage intitulé « Église, Culture, Communication » paru en 1998 à l’occasion de son 70ème anniversaire. Et pourtant, on ne saurait l’évaluer et l’apprécier trop souvent, vu qu’elle est à maints égards une moisson particulière qui mérite qu’on lui accorde toute son attention.

Ce qu’il y a de remarquable dans cette moisson, c’est déjà le fait que – du moins dans sa forme définitive – elle ne répondait initialement pas à une intention de Peter Henrici ; en tout cas, elle ne figurait guère dans ses projets de vie. Non qu’il eût fallu le contraindre au bonheur ; ce qui caractérise sa personnalité, c’est bien plutôt le fait que tout défi, toute tâche qui se présentait à lui dans sa vie, il l’a accomplie et assumée dans une mesure imprévisible. En ce sens, au vu de sa biographie, on doit plutôt parler de Providence que de destin. En tout cas, lui- même raconte qu’il a pris la décision, jeune encore, de se faire prêtre et père jésuite, dans l’intention de devenir missionnaire.

Et quand ses supérieurs lui signifièrent qu’ils préféraient qu’il s’engageât dans la vie universitaire à Rome, il aurait, une nouvelle fois, préféré la théologie à la philosophie, – cette philosophie qu’en fin de compte il devait enseigner, et avec un si constant succès, pendant 33 ans, en qualité de professeur d’histoire de la philosophie moderne à la Grégorienne. Et tous ceux qui ont connu de près Peter Henrici confirmeront que – ressemblant en cela à son célèbre cousin Hans Urs von Balthasar – dans la rencontre de personne à personne, il manifeste tout d’abord une certaine réserve, étant bien le contraire d’un bavard ou d’un grand communicant. Et si c’est encore lui qui, entre 1979 et 1990 a été le fondateur et le premier directeur d’un Centro Interdisciplinare sulla communicazione soziale, un centre pour la communication dans son université, et qui allait passer plus tard pour un évêque médiatique en Suisse, cela prouve tout d’abord son aptitude à percevoir les signes des temps, mais en même temps aussi sa constante disponibilité pour assumer des tâches imprévues et en tirer le meilleur parti possible. En ce qui concerne finalement, en 1993, [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
19.59€ 2.10% 20.00€ 29

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La paix - couvertures - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
La paix - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger