Le Saint-Sacrement et l'icône

Jacques PERRIER
L'image aujourd'hui - n°168 Juillet - Aout 2003 - Page n° 61

Culte eucharistique en Occident, vénération des icônes en Orient, ces deux pratiques, bien qu’elles ne soient ni primitives ni universelles, expriment une dimension fondamentale de la foi : le réalisme de l’incarnation. Issues de traditions différentes, en lien étroit avec la liturgie, ces deux dévotions ont en commun d’être des signes de la Présence divine : elles favorisent ainsi le dialogue entre chrétiens d’Orient et d’Occident.

Quand ils apprennent que le culte eucharistique n’a pas toujours existé, les catholiques sont souvent surpris. Pour un peu, ils suspecteraient leur interlocuteur de mettre en question la foi originelle de l’Église en la présence réelle du Christ ! Cette foi est pourtant bien attestée : les textes des Pères et les recommandations entourant la communion montrent bien que les chrétiens des premiers siècles donnaient un sens éminemment réaliste aux paroles de l’Institution ou du Discours sur le Pain de vie. Les atténuations et les controverses viendront plus tard ; elles divisent encore les chrétiens d’Occident. Et pourtant, la foi eucharistique n’entraînait pas de culte eucharistique (en dehors de la célébration). L’eucharistie était conservée avec respect pour être portée aux malades, mais il n’y avait, dans l’église ni tabernacle ni lumière rouge. Parallèlement, l’image, « l’icône », est tellement importante pour les chrétiens orientaux qu’ils s’imaginent peut-être, de leur côté, que ce culte est aussi ancien que l’Église elle-même. Il n’en est rien. Non seulement les icônes furent l’objet d’une controverse sanglante (726-843) mais les partisans des icônes (les iconodules), dans cette polémique, ne pouvaient s’appuyer sur une tradition primitive pour damer le pion à leurs adversaires (les iconoclastes). Certes, les catacombes romaines nous conservent des peintures fort anciennes, mais les premiers siècles chrétiens se contentaient de traduire en images des scènes de l’Ancien Testament dont l’interprétation christologique était déjà traditionnelle : Moïse devant le Buisson ardent, la prophétie de Balaam voyant une étoile se lever de Jacob, « mais non pour maintenant », Daniel dans la fosse aux lions.  [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 15

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'image aujourd'hui - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger