La foi immédiate

Erich KOCK
La rémission des péchés - n°81 Janvier - Février 1989 - Page n° 108

La conversion n'est pas le résultat de la volonté ou de l'effort, mais l'enfantement d'un événement qui vient comme une heureuse surprise après une longue période d'incubation. C'est ce que montre le témoignage de nombreux convertis, de saint Paul à André Frossard, en passant par Paul Claudel et Thomas Merton, et bien d'autres, connus ou inconnus.

Le 7 février 1923, Rainer Maria Rilke, du Château de Muzot dans le Valais où il travaillait, écrit à Dory von der Mühll au sujet d'un thème qui semble l'avoir préoccupé sa vie durant. Il invoque la patience féconde de l'art et de la vie. Elle va à l'encontre de tout volontarisme et doit laisser mûrir ses fruits au long d'un temps qui reste comme en suspens. L'auteur des « Elégies de Duino » cite ensuite sa propre traduction de quelques vers de Valéry dans son poème «Palmes» : « Patience, patience, / Patience dans l'azur, / Chaque atome de silence / Est la chance d'un fruit mûr ! / Viendra l'heureuse surprise : / Une colombe, la brise / l'ébranlement le plus doux... » Ce qui survient ne peut donc être ni voulu ni recherché. Il s'agit bien plutôt de l'enfantement d'un événement qui ne dépend pas de notre bon vouloir. Soudain vient «l'heureuse surprise » et cette longue période d'incubation, qui faisait peut-être oublier l'essentiel, produit un fruit inespéré. Rilke parle plus ou moins clairement du poème, de l'oeuvre poétique, la foi en une oeuvre transforme en poème la fièvre de la « patience ». Ce qui a précédé s'est soustrait aux prises de la volonté, ou en était l'exact contraire. De façon inespérée, immédiate, inattendue se tient là quelque chose qui n'existait pas auparavant. Qu'en est-il de la réalité d'une conversion ? Ne serait-elle pas analogue ?

Au chapitre 9 des Actes des Apôtres nous lisons, au sujet de Saul qui va devenir Paul : « Il faisait route et approchait de Damas quand soudain une lumière venue du ciel l'enveloppa de sa clarté. Tombant à terre, il entendit une voix qui lui disait : "Saoul, Saoul, pourquoi me persécutes-tu ? — Qui es-tu, Seigneur ?" demanda-t-il ? Et lui : "Je suis Jésus que tu persécutes. Mais relève-toi, entre dans la ville, et l'on te dira ce que tu dois faire"... Saul se releva de terre, mais quoiqu'il eût les yeux ouverts, il ne voyait plus rien. On le conduisit par la main pour le faire entrer à Damas [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 19

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La rémission des péchés - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Le blasphème contre le Saint-Esprit - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Ça ne pardonne pas - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger