Né de la Vierge Marie

N° 15 Janvier - Février 1978*

Michel Sales: Une femme dans l'Histoire

André Feuillet : Le triomphe de la femme d'après le Protévangile (Genèse 3,15)

Le récit du péché originel, dans la Genèse, comporte immédiatement l'annonce d'un salut. C'est pourquoi il dégage très nettement le rôle éminent et spécifique de la femme dans cette économie salvatrice.

Léo Scheffczyk : Les trois moments de la virginité de Marie

La logique théologique conduit à maintenir aujourd'hui, comme les a dégagées progressivement le développement du dogme, les trois dimensions de la virginité chez Marie : avant, pendant et après la naissance de Dieu.

Hans-Urs von Balthasar : Mystère saintement manifesté

La virginité de Marie ne l'exclut absolument pas de l'humanité commune, puisqu'elle lui permet de devenir la mère de Celui qui sauve tous les hommes.

Corinne Marion : La femme, ou la ruse de Dieu (d'après Claudel)

Que la femme ait un rôle éminent dans le salut, nul chrétien n'en doute. Mais le propre de Claudel, c'est d'avoir expé-rimenté — puis dit — que ce privilège demeure même si la femme n'a rien d'une sainte femme. Car l'irruption de l'amour, même trop humain, peut seule ouvrir l'égoïsme du « mâle ».

Reinhard Mumm : Le culte marial dans la tradition luthérienne

Les catholiques s'imaginent volontiers, parfois pour le regretter, qu'ils ont l'exclusivité d'un culte marial. Il n'est pas indifférent qu'un protestant montre ici que le luthéranisme a toujours honoré la Mère de Dieu.

Piet Rentinck : Marie chez les premiers Pères

Même si les premiers efforts de la théologie patristique n'ont pas porté sur la « mariologie » au sens moderne, la figure de Marie s'est immédiatement imposée comme décisive, parce qu'elle ne peut être isolée du mystère du Christ. C'est ce qu'ont développé Ignace d'Antioche et Irénée de Lyon.

Dossier: Les ambiguïtés de Marthe

Nous présentons sous ce titre un petit dossier dont l'ambition n'est assurément pas de faire le tour, ne serait-ce qu'en résumé, d'une question complexe qu'on appellerait «la vie religieuse féminine ». Il s'agit plutôt de fournir quelques indications, quelques pistes à la réflexion, et de provoquer des réactions de la part de nos lecteurs.

Michel Costantini : La femme dans l'Eglise

Bibliographie

Réponses à une enquête

Une femme dans l'histoire

Michel Sales

« Ce qui me fait du bien quand je pense à la Sainte Famille, dit un jour Thérèse de Lisieux, c'est de m'imaginer une vie toute ordinaire. Pas ce qu'on nous raconte, tout ce qu'on suppose "1. Et à propos de la Mère de Jésus : « Il faut, remarque-t-elle, que je voie sa vie réelle, pas sa vie supposée ; et je suis sûre que sa vie réelle devait être toute simple. On la montre inabordable, il faudrait la montrer imitable, ... dire qu'elle vivait de foi comme nous, en donner des preuves par l'Evangile où nous lisons : " Ils ne comprirent pas ce qu'il leur disait " (Luc 2, 50). Et cette autre, non moins mystérieuse : " Ses parents étaient dans l'admiration de ce qu'on disait de lui " (Luc 2, 43) »2.

1. La Foi d'une femme

Marie, pour la Foi catholique, n'est pas un mythe, fût-ce le plus beau ; c'est une personne. La mère de Jésus n'est pas le support plus ou moins imaginaire d'une spéculation compliquée ; c'est une femme dans l'his-toire. Une femme juive, de Palestine, avec laquelle les femmes du pays venaient parler familièrement. C'est là un point essentiel dont part toujours la foi chrétienne et auquel elle revient sans cesse, lorsqu'elle médite sur le Mystère3 enclos dans la formule si sobre de saint Paul : « Quand vint la plénitude du temps, Dieu envoya son Fils, né d'une femme » (Galates 4,4). [...]

 

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. Sainte Thérèse de l'Enfant de Jésus et de la Sainte Face, Derniers entretiens avec ses soeurs, DDB et Cerf, Paris, 1971, p. 332.

2. Ibidem, p. 390.

3. Rappelons que le mot « mystère », dans l'Ecriture et dans la théologie chrétienne, n'a pas le sens couramment répandu, de « chose que personne n'arrive n’arrive à com-prendre ». « Saint Paul se sert le plus souvent de cette riche notion pour désigner le plan de salut que le Père a conçu de toute éternité, qu'Il a révélé et réalisé dans le temps, pour le consommer et le faire resplendir en pleine lumière à la fin des temps » (G. Philips).

Dossier: Les ambiguïtés de Marthe

Nous présentons sous ce titre un petit dossier dont l'ambition n'est assurément pas de faire le tour, ne serait-ce qu'en résumé, d'une question complexe qu'on appellerait «la vie religieuse féminine ». Il s'agit plutôt de fournir quelques indications, quelques pistes à la réflexion, et de provoquer des réactions de la part de nos lecteurs.

Michel Costantini : La femme dans l'Eglise

Bibliographie

Réponses à une enquête


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 4

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Né de la Vierge Marie - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger