Qui sont les Églises orientales ?

Nicolas BUX - KEGHAM ABGAR
Les Eglises orientales - n°104 Novembre - Décembre 1992 - Page n° 28

Le lecteur de Communio qui ne lirait pas attentivement ces descriptions très résumées de neuf églises orientales ne comprendrait pas grand-chose à la perspective du numéro.Un tableau schématique, à la suite de l'article, étend encore cette description.

1. Église syriaque

Église d'Antioche, où les chrétiens reçurent ce nom pour la première fois. Une des plus prestigieuses Églises des premiers siècles.

Déchirée par les polémiques autour du concile de Chalcédoine de 451 (deux natures et une personne dans le Christ). Au VIe siècle, les monophysites (une seule nature dans le Christ) forment l'Église jacobite (du nom de son fondateur
Jacques Baradée), tandis que la minorité chalcédonienne reçoit le nom de melchite (« impériale », du fait de la protection de l'empereur byzantin). Au vile siècle, les jacobites, hostiles aux Byzantins, favorisent l'invasion de la Syrie par les Arabes. Au xvle siècle, une partie de l'Église jacobite s'unit à Rome et forme une Église syro-catholique, pourvue d'un patriarche en 1781.
Ceux qui refusent cette union prennent le nom de syro-orthodoxes et élisent eux aussi leur patriarche.

Le rite syriaque compte également l'Église semi-autonome syro-orthodoxe d'Inde, issue de l'Église malabare d'Inde, et qui dépend du patriarche syro-orthodoxe d'Antioche ; une partie de cette Église, l'Église malankarese, s'est unie à Rome en 1930. Le rite syriaque est célébré en syriaque (araméen occidental), les lectures sont en arabe. En Inde, on utilise la langue malayam. [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 19

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Les Eglises orientales - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger