Les icônes d'Occident

Heinrich PFEIFFER
Les Eglises orientales - n°104 Novembre - Décembre 1992 - Page n° 115

L'Occident a connu un art de l'icône influencé par Byzance, mais la « manière grecque » a été abandonnée au XIIIè siècle sous l'effet d'une nouvelle conception de l'art. Cependant, l'art de l'icône est de nouveau recherché à notre époque. Saura-t-il retourner à ses sources pour se renouveler ?

Parmi les oeuvres d'art religieux ancien dont les reproductions sont aujourd'hui largement répandues et fort appréciées, par les jeunes surtout, se trouve la croix de sainte Claire d'Assise, provenant de San Damiano. C'est de ce crucifix peint sur bois que le saint et futur fondateur d'ordre entendit une voix lui dire : « François, répare mon Église. » Cette oeuvre d'art illustre particulièrement bien le style que Giorgio Vasari a dénommé «manière grecque» dans le premier volume de ses Vies des artistes, qui parut pour la première fois en 1550, puis à Florence en 1560, dans une édition augmentée. Il se fondait pour cela sur les Commentaires de Lorenzo Ghiberti, qui n'avaient pas encore été publiés à l'époque.

François, qui devait être déjà proclamé saint deux ans après sa mort survenue en 1226, a été représenté à la « manière grecque» par les premiers peintres qui illustrèrent sa vie. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 19

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Les Eglises orientales - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger