Médias, démocratie, Église

N° 115 Septembre - Octobre 1994 - Page n° 94

Pascal IDE Olivier Messiaen, musicien de la gloire divine

Il y a deux ans mourait Olivier Messiaen. La foi chrétienne de ce grand compositeur est bien connue. Mais son œuvre elle-même comporte une dimension théologique essentielle. S'il a mis en musique toutes les richesses de la création (en particulier les chants d'oiseaux), c'est pour exprimer la beauté du mystère divin.

 

Messiaen, surtout, a été le plus grand précurseur spirituel, le héraut du grand retour vers Dieu qui marque la fin de ce millénaire. Halbreich, p. 496.

 

Mort le 27 avril 1992, Messiaen1 est l'un des plus grands musiciens de notre s iècle. Son grand opéra Saint François d'Assise, sur lequel il a travaillé huit années sans discontinuer (de 1975 à 1983), à nouveau joué à l'opéra Bastille à Paris (fin décembre 1992) et dans bien [...] 

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 

 


* Article paru dans le livret-programme de l'opéra de Paris Bastille, à l'occasion des représentations de l'opéra d'Olivier Messiaen, Saint François d'Assise.


1. Le plus important est bien entendu de se référer aux commentaires détaillés et éclairants que Messiaen a faits lui-même de ses oeuvres. Pour cela, rien ne remplace les partitions. Les introductions des oeuvres antérieures à 1978 ont été heureusement rassemblées dans un Hommage à Olivier Messiaen (présenté par La Recherche Artistique, sous la direction artistique de Claude Samuel, novembre et décembre 1978 ; cité Hommage). Dans la perspective qui est la nôtre, il faut y joindre surtout les oeuvres postérieures suivantes : le livret de Saint François d'Assise (1975-1983) dont le texte est de Messiaen lui-même, l'admirable Livre du Saint Sacrement (1984) et Éclairs sur l'au-delà (1988- 1991), tous édités chez Leduc (Paris). 

Sur Messiaen considéré comme théologien, on trouvera d'intéressantes notations dans le livre d'entrevue de Brigitte Massin, Une poétique du merveilleux (Aix-en-Provence, éd. Alinéa, 1989 ; cité MASSIN). Mais l'ouvrage qui me semble le plus riche et le plus intéressant est celui d'Harry Halbreich, Olivier Messiaen, Paris, Fayard-Fondation SACEM, 1980 (cité HALBREICH). Élève de Messiaen pendant deux ans, passionné et passionnant, Halbreich restitue avec lucidité et courage la dimension spirituelle de Messiaen. Seul inconvénient, de taille, l'ouvrage s'arrête avant le Saint François d'Assise.

Sur Messiaen en général, cf. Olivier Messiaen, Musique et couleur, Nouveaux entretiens avec Claude Samuel, Paris, Pierre Belfond, 1986 (cité SAMUEL). Alain Pierier, Messiaen, «Solfèges », Paris, Le Seuil, 1979 (cité PERIER). Antoine Golea, Rencontres avec Olivier Messiaen, Paris, Julliard, 1960 (cité GOLEA) où la pensée de l'auteur ne s'efface pas assez devant le maître.

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 18

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Médias, démocratie, Église - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger