L'art en état de grâce ?

Jean MOUTON
La sainteté de l'art - n°44 Novembre - Décembre 1982 - Page n° 24

 Jean MOUTON

Sortir de l'enclos du sacré pour accéder à l'autre - donc à Dieu tel est le principe même de l'art religieux.. La grâce esthétique y devient indissolublement la grâce d'aimer.

La première page, 24, est jointe.

AU moment le plus intense de son travail, l'artiste a tout à coup le sentiment que « quelque chose se passe ». Ce sentiment, l'architecte ne l'éprouve qu'à l'instant de la conception de son plan, le sculpteur quelquefois en pleine activité en dépit de ce que son métier comporte de violence. Mais c'est la peinture qui, plus que les autres arts, permet le mieux de saisir l'accueil de la grâce. N'est-ce pas avec une image que nous pouvons communier le plus aisément ? L'évocation par une image d'une puissance invisible est un acte aussi ancien que les peintures murales de Lascaux. Toute image vouée à un culte revêt en principe un caractère sacré. Mais le fait de composer un tableau profane, auquel l'art donne une dimension inattendue de transcendance, appartient à une époque relativement récente.

 

L'art se préoccupé avant tout de sa propre raison d'être : exprimer des formes et traduire des couleurs ; et c'est cette autonomie du tableau qui finit par lui conférer une valeur mystérieuse, non mesurable, même s'il s'agit d'un paysage ou d'un amas de fruits. Aussi Paul Claudel, parlant dans L'œil écoute d'une peinture de Viel, de Vermeer ou de Pieter de Hooch, peut affirmer : « Immédiatement nous sommes dedans, nous l'habitons. Nous sommes pris. Nous sommes contenus par elle. » Nous nous sentons protégés par elle, quelquefois au même titre que par une image de piété ; une telle œuvre se trouve marquée pour nous d'un caractère sacré.

 

Ce caractère sacré se révèle d'abord par un isolement de l'œuvre, par une sécession de l'artiste à l'intérieur d'un lieu clos. Chez Cézanne par exemple, le tableau s'enferme en lui-même, et il n'y a aucune chance qu'un élément mobile (être humain ou souffle d'air) vienne nous y rejoindre. Ainsi, la peinture de Cézanne rejoint une haute spiritualité, Dans le portrait de Madame Cézanne dans la serre[[Collection Stephen Clark, New York.]], le modèle possède l'immobilité d'une plante à végétation lente, comme celles qui l'entourent, et de cette vie latente, sécrète, naît un sentiment très profond qui possède une part d'éternité. (p.24)

 

...........


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 20

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La sainteté de l'art - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
L'au-delà de la violence - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger