Le Sermon sur la montagne et la morale

Servais-théodore PINCKAERS
La sainteté de l'art - n°44 Novembre - Décembre 1982 - Page n° 85

Signet

 Servais-Théodore PINCKAERS

On parle souvent des béatitudes comme somme et fondement de la morale chrétienne.

Saint Augustin et saint Thomas d'Aquin l'avaient déjà bien vu. Et ils ont montré que le Sermon sur la montagne n'autorise pas à séparer la morale de la prière, de la spiritualité et donc de l'action de l'Esprit Saint, comme si, pour le chrétien, elle pouvait se fonder sur la seule raison.

 La première page, 85, est jointe.

LE Sermon sur la montagne est incontestablement une pièce maîtresse de l'Évangile. Tel que nous le présente Matthieu (ch. 5), ce discours est un condensé de l'enseignement de Jésus sur la manière dont doivent vivre ses disciples, ou sur la justice nouvelle, selon le terme de l'Écriture qui désigne la qualité morale. C'est à bon droit qu'on l'a nommé la charte de la vie chrétienne. Il est effectivement devenu au cours des âges un. des grands textes inspirateurs des renouveaux spirituels dans l'Église et son influence s'est même exercée largement en dehors d'elle.

 

Il faut pourtant bien constater que. le Sermon n'occupe plus guère de place dans la présentation habituelle de la morale catholique, cela pour diverses raisons qu'il serait trop long d'exposer ici. Notre propos sera plutôt de montrer quel rôle a joué le Sermon sur la montagne dans l'élaboration de la morale chrétienne faite notamment par saint Augustin et saint Thomas d'Aquin, les représentants les plus autorisés de la grande tradition théologique originelle, du côté latin. A l'heure actuelle, où la morale catholique est secouée jusqu'en ses fondements, où l'existence même d'une morale proprement chrétienne est mise en cause, l'exemple d'une présentation de la morale basée sur le Sermon sur la montagne nous offre un modèle qui peut certainement nous être utile dans notre réflexion et dans notre vie morale.

 

A notre avis, on n'a pas assez remarqué l'importance, ni relevé l'influence historique du commentaire de saint Augustin sur le « Sermon du Seigneur », comme il aime dire, qui vient heureusement d'être publié en traduction française dans une édition accessible à tous [[Saint Augustin, Explication du Sermon sur la montagne, Traduction et présentation par A,-G. Hammon, collection « Les Pères dans la foi », DDB, Paris, 1978.]]. Rhéteur de renom devenu prêtre à son corps (p.85)

 

........


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 20

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La sainteté de l'art - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
L'au-delà de la violence - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger