Architecture et Liturgie

N° 234 Juillet - Aout 2014 - Page n° 103

R. P. Jacques SERVAIS La confession de la Casta Meretrix

Lors du grand jubilé, Jean-Paul II a engagé l’Église universelle sur la voie de la pénitence. Cette démarche dévoile quelque peu le mystère de l’Église, à la fois sainte et appelée à se purifier, composée de pécheurs dont elle assume le poids des fautes. Comment l’Église formée de pécheurs peut-elle être sans taches ?

 

Ecclesia sancta simul et semper purificanda

En 1961, à la veille du Concile, H. U. von Balthasar a republié un article intitulé « Casta meretrix » qui affrontait directement la question de la sainteté et du péché de l’Église 1. À la même époque il faisait paraître un autre article touchant l’identité de celle-ci : « Qui est l’Église 2 », qui y apportait le complément nécessaire. Si l’Église se dit devant son Seigneur à la fois « prostituée » et « chaste », c’est justement parce qu’elle est un sujet réellement distinct de lui, son Époux.

  Ces contributions ne sont sans doute pas étrangères à une déclaration importante de Lumen Gentium, parlant de l’Église en des termes auxquels la Hiérarchie n’avait guère habitué les fidèles. « Tandis que le Christ saint, innocent, sans tache, venu uniquement pour expier les péchés du peuple, n’a pas connu le péché, l’Église, elle, qui renferme des pécheurs dans son propre sein, est à la fois sainte et appelée à se purifier, et poursuit constamment son effort de pénitence et de renouvellement » (n. 8). La déclaration met en une vive antithèse la totale absence de péché chez le Seigneur, clairement affirmée du reste par l’Écriture (voir Hébreux 7,26), et la condition d’une Église en pèlerinage sur la terre, pour laquelle valent les mots de saint Jean : « Si nous disons : “Nous n’avons pas de péché”, nous nous égarons nous-mêmes... » (1 Jean 1,8-10).

 

 Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. H. U. von BALTHASAR, « Casta Meretrix » (1948), in id., Sponsa Verbi (1961), Johannes, Freiburg, 19713, p. 203-305. Les citations des Pères de l’Église qu’on lira dans cet article proviennent pour la plupart de cette étude exhaustive.

2. Id., « Wer ist die Kirche », in Sponsa Verbi, p. 148-202.

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 40

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Architecture et Liturgie (en pdf) - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier