Le temps d’en finir

N° 249 Janvier - Février 2017 - Page n° 91

Hans Urs VON BALTHASAR Le temps fini au sein du temps éternel. A propos de la vision chrétienne de l’homme

Le mystère chrétien ne peut se penser dans le cadre d’une opposition tranchée entre le temps et l’éternité : non seulement elle ne provient pas du monde biblique, mais elle conduit soit à séparer ce que Dieu veut unifier, soit, comme l’a fait la philosophie moderne, à rabattre le dessein divin dans le temps de notre histoire. Or il se pourrait que ce soit au contraire notre temps, fini et mortel, qui doive et (avec le Christ) qui puisse s’inscrire dans le temps éternel de Dieu.

 

Le thème certainement étrange « Le temps fini au sein du temps éternel (ou infini) » s’éclairera au fil de notre réflexion. On se demande spontanément : pourquoi le temps de Dieu n’est-il pas simplement appelé éternité, mais temps infini ? Et comment notre temps manifestement fini peut-il se mouvoir au sein [innerhalb] du temps infini ? Nous ne voulons pas cependant aborder le thème avec trop de précipitation, mais plutôt en prenant notre temps ; et d’ailleurs, comme le sous-titre l’annonce, ce doit être une réflexion chrétienne sur l’existence [Existenz] humaine, qui ne commence pas par dire le bien-fondé de cette perspective, mais se donne le droit de la présupposer. 

La clarification peut se faire en trois étapes. En premier lieu il faut donner une description sommaire de ce qu’est le temps infini et le temps fini. Les réflexions à faire ici sont nombreuses, avant même de pénétrer l’espace proprement théologique. 

En deuxième lieu, on posera la question du temps du Christ, qui jette une vive lumière sur ce qui doit être mené à bien : le cours fini de la vie et de la mort de Jésus [Jesu endliches Leben und Sterben] s’accomplit à l’évidence non par une interruption de son temps éternel et en dehors de lui, mais précisément en son sein.

En troisième lieu, il faudra se poser la question de notre participation à cette temporalité du Christ, au sujet de laquelle le Nouveau Testament nous donne d’amples indices.

1. À propos de la structure du temps fini et du temps infini

1.1 Le temps fini 

La question centrale sera celle du temps humain, dont la finitude est claire à la conscience de l’homme. Bien qu’il ne sache pas quand [...]
 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


* Le texte original ne contient aucune note, toutes sont du traducteur. Les traductions de toutes les citations sont de sa main, même lorsqu’est donnée la référence d’une traduction française complète d’un ouvrage.

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71 2.10 14.00 Stock: 47

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Le temps d'en finir - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier
Le temps d’en finir - couvertures - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger