Hans Urs von Balthasar : Théologie et culture

N° 178 Mars - Avril 2005 - Page n° 23

Mgr. Peter HENRICI La "Trilogie" de Hans Urs von Balthasar : une théologie de la culture européenne

La présentation de la «Trilogie » batlhasarienne permet de découvrir le sens d'une entreprise hors norme qui met en œuvre la relation fondamentale entre théologie et culture. Confrontation risquée qui n'échappe au drame qu'en se référant à la Révélation de l'amour d'un Dieu qui agit dans l'histoire : tel est l'enjeu de la théologie esthétique qui ouvre au dialogue intratrinitaire et trouve son accomplissement dans la Dramatique divine.

 

L’immense oeuvre théologique de Hans Urs von Balthasar est issue de deux souches différentes. D’une part, elle s’enracine dans le terreau de son propre talent artistique (« peut-être l’homme le plus cultivé de notre temps », selon Henri de Lubac,) et dans sa formation humaniste et littéraire. D’autre part, à travers les visions et les propos dictés par Adrienne von Speyr, a grandi en lui une vision du ciel, comme si elle émanait de l’intérieur de la Trinité. L’image de l’arbre renversé, qui pousse la tête vers le bas à partir du ciel, se trouve ici et là dans la littérature spirituelle ; mais il est pour le moins inhabituel qu’à partir de deux racines d’origines si différentes ait grandi un seul et même arbre. Cette unité issue des contraires ressort particulièrement nettement de son oeuvre maîtresse, la Trilogie théologique.

1. Organisation de la Trilogie

Balthasar a intitulé les trois parties de sa trilogie La Gloire et la Croix (les aspects esthétiques de la Révélation), La Dramatique Divine et La Théologique (au sens de « logique » théologique). Dénominations inhabituelles dans la littérature théologique. Les termes d’esthétique et de logique sont certes bien connus par Kant ; mais la dramatique vient s’immiscer là comme un corps étranger entre l’esthétique et la logique, et, qui plus est, avec une terminologie inhabituelle dans un contexte philosophique. Disposition justifiée par le fait que le principe de contradiction, qui n’a pas de place dans une esthétique, se livre d’abord dans la réalité des faits, mais est également fondamental pour la logique. C’est à partir de réflexions semblables que Kierkegaard a introduit la notion de stade éthique entre les stades esthétique et religieux de la vie, car l’éthique exige pour la première fois une décision définitive. [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 1

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Hans Urs von BALTHASAR : Théologie et culture - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Le "phénomène du Christ" selon Hans Urs von Balthasar Jean-Luc MARION - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger