L'Eglise

N° 69 Janvier - Février 1987 - Page n° 120

Jean-marie FIORI Figurer le sacré

Jean-Marie FIORI

 La peinture figurative religieuse exalte les moments historiques de l'Incarnation pour en tirer la substance éternelle. Mais ici l'essentiel reste caché seuls verront ceux qui croient.   La page 121 est jointe: Raison du parti pris formel et esthétique

 

 

 

Décider d'illustrer tel ou tel épisode de la vie de Jésus, c'est affirmer sa réalité charnelle, mais surtout, dans une direction picturale chrétienne pleine de ferveur, le sens éternel de cha­cun de ses gestes. Car le problème unique du christianisme c'est ce heurt insondable de la double nature de Jésus-Christ, de son temps charnel, l'incarnation et de son temps de verbe, sa révéla­tion (ce temps n'est d'ailleurs pas un temps, mais le verbe éternel de Dieu).

 

Comment la peinture figurative, exemple même de la réalité charnelle, peut-elle exalter le moment historique au point d'en tirer la substance éternelle ? Comment une anecdote du « temps de la chair» devient-elle une image rayonnante du temps du verbe ? Il suffit de regarder ceux qui du bout des siècles ont tenté cette transmutation. Il ne leur était pas pensable de risquer une reconstitution historique des personnages et des sites : cela aurait été l'abolition pure et simple du sentiment d'éternité, ni plus ni moins qu'une illustration du temps de la chair, sans le moindre intérêt pour l'art sacré et pour leur foi solide. Ils usè­rent de ce que l'on appelle l'anachronisme et de l'orthodoxie symbolique. En confrontant toujours les figures sacrées du récit évangélique aux figures de leur époque, les peintres religieux ont procédé à une sorte d'incarnation perpétuelle des évangiles : puisque Christ est éternel, il est de tous les temps, de tous les présents : la nativité, la passion et la résurrection surviennent tous les jours. Le Christ et les apôtres ont toujours les mêmes attributs physionomiques et vestimentaires, immuables et intemporels. Mais ils se mêlent avec une vraisemblance totale aux contemporains des artistes : dans les intérieurs à la mode, dans une lumière et un paysage familiers. Intemporalité des figures sacrées ; actualité sans cesse renouvelée des protago­nistes. L'anachronisme et le symbolisme fusionnent jusqu'à s'en faire oublier dans un frisson sacré plein de naturel, condition essentielle de la peinture religieuse, expression absolue du « Temps du Verbe ».

Je n'ai rien fait d'autre que d'appliquer ces principes d'art sacré, mêlant la tradition et le devenir, en abordant l’œuvre que je propose.


 

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 5

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
l'Eglise - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
l'Eglise comme Communio - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Communion au concret - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Mission du Laïc - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Pouvoir charismatique - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Foi Mc Luhan - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger