Le culte, fait culturel

M. Jean DUCHESNE
La seconde venue du Christ - n°219 Janvier - Avril 2012 - Page n° 97

Les expressions de religiosité étant irrépressibles, il n’existe pas de culture sans culte (même implicite et dégénéré). Mais alors pourquoi la messe n’est-elle plus considérée comme source et sommet cultuel de la vie chrétienne et de la culture d’aujourd’hui en Occident ? D’où quelques questions quant à la qualité de nos liturgies, mais aussi quant à la place du prêtre dans la culture, et plus précisément comme « ministre du culte » ; et un rappel : le christianisme repose d’abord sur des sacrements, des rites et des observances qui imprègnent toute la culture et y répondent à des besoins fondamentaux.

 

Affirmer que le culte est un élément ineffaçable et constitutif de la culture, c’est une manière de prendre à l’envers notre sujet d’aujourd’hui. En effet, ce qui caractérise le « christianisme culturel », c’est le constat que les données de la foi chrétienne appartiennent à la culture, même si leur place paraît devenir inexorablement de plus en plus marginale au fil de l’histoire. Cependant, si la foi fait partie de la culture, il s’ensuit que celle-ci est plus grande, plus vaste, plus englobante. Du coup, il peut être contesté que les expressions de religiosité lui soient vraiment essentielles. Finira-t-elle par s’en passer ? D’aucuns le prédisent tandis que d’autres le redoutent.

Or le rapport s’inverse si le regard est porté de l’intérieur du christianisme1. Le mystère du Christ occupe alors une position non plus secondaire et datée, mais absolument centrale et même inexpugnable. Ce n’est plus un contenu (participe passif et passé) parmi d’autres dans la culture, mais le contenant (participe présent et actif) – non pas au sens d’une enveloppe servant à emballer n’importe quoi, mais à la manière d’un moule qui donne des formes, d’un logiciel qui traite des données brutes ou d’un programme génétique qui recèle en germe ou en puissance ce qui mérite de ne pas se perdre. Cette fécondité originelle et permanente se manifeste d’abord et directement dans le culte. Mais les célébrations retentissent bien au-delà de leur champ propre, dans toute la culture. Elles ne font pas [...]
 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. Comme chez Chateaubriand de façon exemplaire, ainsi que l’a montré Nicolas Perot.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
17.63€ 2.10% 18.00€ 29

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La seconde venue du Christ (en pdf) - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger