Le rite à l’épreuve d’Abraham

M. Christophe BOURGEOIS
Rites et ritualité - n°226 Mars - Avril 2013 - Page n° 68

L'événement pourtant unique de la ligature d’Isaac, raconté au chapitre 22 de la Genèse, permet de mieux comprendre la logique des actes rituels car le bélier offert par Abraham sur le mont Moriya institue un culte. Mais ce bélier offert « à la place de son fils » ne prend tout son sens que si Abraham a réellement offert son propre fils en holocauste. Par là se précise la relation des rites chrétiens à l’offrande du Verbe incarné.

 

« Regardez Abraham votre père et Sara qui vous a enfantés » lance le prophète (Isaïe 51,2). Entendons cet appel : l’histoire des patriarches est écrite pour qu’Israël prenne conscience de son identité et comprenne, à la lumière des origines, la logique de son histoire. Les prescriptions de la Loi sont ainsi interprétées à la lumière de la Promesse, à laquelle Dieu demeure fi dèle en dépit des apparentes contradictions qui obscurcissent l’interprétation de cette histoire. Il peut paraître étrange d’éclairer la ritualité, dans sa dimension légale et répétitive, par les actes uniques et hors-norme accomplis par Abraham : rien, en effet, dans l’histoire de tout Israël, n’est comparable à la ligature d’Isaac racontée au chapitre 22 de la Genèse, d’autant que le verbe lier (’aqad), utilisé au verset 9, qui donne son titre à l’épisode dans la tradition juive (ligature se dit ’Aqedah), n’apparaît nulle part ailleurs dans l’Écriture. Mais Abraham institue bel et bien un ordre cultuel : les deux extrémités du cycle sont d’ailleurs scandées par l’érection d’un autel (Genèse 12,8 et Genèse 22,9). Il faut donc admettre que « l’épreuve » à laquelle Abraham est soumis (Genèse 22,1) donne à l’ordre cultuel une véritable cohérence. 

« Abraham étendit la main et il prit le couteau pour immoler son fils » (v. 10). Comme l’a bien montré André Wénin, l’ensemble du récit de la ligature d’Isaac s’organise autour d’une tension dramatique croissante, qui laisse entendre qu’Abraham s’apprête à faire ce que le lecteur n’osait imaginer, immoler son propre fi ls : à l’acmé du récit, au moment où Isaac est lié, l’ange arrête le geste du père et permet la [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 27

Revue numérique

L'exemplaire n'est à l'heure actuelle pas disponible au format numérique.