L’Inspiration en christianisme et en islam

Michel YOUNÈS
L'Inspiration des Écritures - n°245 Mai - Juin 2016 - Page n° 89

Si christianisme et islam ont recours à la notion d’inspiration, les deux religions n’ont pas la même définition. En effet, alors que la référence à un texte inspiré en christianisme ne se fait pas en dehors de l’histoire des hommes qui le composent, sous la motion de l’Esprit de Dieu qui guide son accomplissement, le dogme musulman du Coran incréé, qui s’impose à partir du IXe siècle, restreint le champ de l’inspiration au seul texte, considéré désormais comme étant la copie conforme de la parole incréée de Dieu, indépendamment de l’histoire.

 

Pour signifier la dimension divine de leurs Écritures, tels la Bible et le Coran, les deux religions, chrétienne et musulmane, ont recours à une notion similaire : l’inspiration. Dans ces deux traditions, l’inspiration exprime le souffle du Créateur à l’origine du monde, des êtres humains, ainsi que des messages qu’il envoie. La créature et les Écritures, reconnues d’origine divine, sont des signes d’une transcendance qui donne sens et orientation à l’histoire des hommes. Dans cette perspective, « inspiration » et « révélation » apparaissent intimement liées, déterminant les modalités de communication que Dieu déploie à l’égard de sa création. Cependant, la notion d’ « inspiration », dans son rapport à la révélation, est‑elle perçue de la même manière ? Comment chacune des deux approches est‑elle révélatrice de sa spécificité dans la façon de comprendre la relation entre Dieu et l’homme dans son monde ? 

1. L’inspiration selon la conception islamique1

La foi islamique en un Dieu unique et transcendant s’appuie sur deux assises fondamentales : la nature créée de l’homme et la révélation de Dieu. Le dogme du monothéisme absolu repose sur ce que l’islam appelle la fiṭra2. Cet état premier de l’homme apparaît comme le premier livre dans, ou par lequel, Dieu s’adresse aux hommes. La poursuite de l’inspiration qui révèle la voie de Dieu est un « rappel » pour un retour en conformité avec la nature originelle de l’homme, comme étant soumis à Dieu. Cependant, malgré un ḥadīṯ prophétique3 stipulant la création de l ’homme à l ’image de Dieu et la présence dans le texte coranique de versets selon lesquels l’homme est créé par le souffle divin, la foi islamique accentuera la transcendance absolue de Dieu4. Le rapport entre Dieu et le monde reste fondamentalement équivoque. L’absence en islam d’une histoire de salut est remplacée par ce que l’on pourrait appeler « l’histoire de la révélation » suivant laquelle Dieu envoie des prophètes‑messagers pour [...]
 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros! 

 


1 Pour une analyse plus développée, voir Younès 2011.

2 Voir Gobillot 2000. 

3 Parole attribuée au prophète de l’islam, Muḥammad, considérée comme étant de faible authenticité. 

4 En référence à la sourate de l’unicité, voir s. 112 où il est dit que nul n’est comme Dieu.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71€ 2.10% 14.00€ 48

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'inspiration des Ecritures (en pdf) - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger