Fidélité et mémoire d’Israël : à travers les figures

Mgr Jean-Pierre BATUT
La Fidélité - n°191 Mai - Juin 2007 - Page n° 67

La fidélité à l'alliance demandée par Dieu à Israël commence par la mémoire : mémoire de ce que Dieu a fait pour son salut, et, radicalement, mémoire d'un engendrement qui l'a désapproprié de tout ce qu'il est et possède, pour le faire accéder à une espérance « contre toute espérance ». C'est ainsi qu'Israël, lui-même préfiguré en Isaac, est figure du Christ dans son mystère pascal et invite les chrétiens, par sa seule permanence dans l'histoire, à comprendre leur mission dans le monde comme une manière d'exister à partir de Dieu seul : la complémentarité des deux fidélités d'Israël et de l'église peut alors se manifester par la garde du Nom divin et par le salut du monde.

« Abraham, Isaac et Jacob ne sont pas des principes à comprendre, mais des existences à perpétuer. La vie de celui qui s’associe à l’alliance d’Abraham perpétue l’existence d’Abraham. Car le présent n’est pas à l’écart du passé : Abraham se tient toujours devant Dieu. » Abraham Heschel, Dieu en quête de l’homme.

«On se méprend totalement sur le message de Jésus si on le sépare du contexte de la foi et de l’espérance du peuple élu. » Si cette mise en garde a quelque vérité, on ne saurait parler de fidélité au sens chrétien sans s’interroger sur l’expérience d’Israël en la matière. Mieux : on ne saurait parler du Christ lui-même sans se demander comment il récapitule dans sa propre fidélité à Dieu et aux hommes la fidélité d’Israël. Que la fidélité d’Israël ait à voir avec la mémoire, voilà qui est, ou devrait être, du domaine de l’évidence unanimement partagée. C’est une autre évidence que cette mémoire a pour objet les mirabilia Dei en faveur de son peuple ; mais cette évidence est aussi insuffisante qu’irréfutable : en effet, il faut aussi et surtout répondre à la question de savoir pourquoi l’existence d’Israël consiste à sans cesse faire mémoire, ce qui revient à se demander quel est le mystère originaire qu’Israël est invité à toujours redécouvrir dans cet acte de mémoire qui nourrit sa fidélité.

Nous voudrions montrer dans ces lignes que le soubassement ultime de la mémoire d’Israël est son engendrement par Dieu, antérieurement même à l’alliance conclue avec Lui. Et que, par conséquent, la fidélité d’ordre conjugal que Dieu attend de son peuple ne saurait plus exister là où sa conscience filiale s’obscurcit ou disparaît. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 18

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
éditorial La Fidélité - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Fides: Note sur le droit romain - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
La Fidélité - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger