La prière et la présence l'Eucharistie (II)

N° 14 Novembre - Décembre 1977*

Rémi Brague : Le corps livré, le sang versé

Problématique

Giuseppe Colombo : La dimension christologique de l'eucharistie

L'eucharistie n'est donnée aux fidèles que comme participation à l'abandon du Fils au Père dans le sacrifice de la croix.

Maria-Paul Adriazola : La source et le sommet de la prière

Inaugurant l'achèvement et achevant le mémorial des promesses dans le don indépassable du Fils, l'Eucharistie structure définitivement toute la vie spirituelle du chrétien.

Karl Lehmann: Le prêtre en sa messe. A propos d'une prière privée

La célébration communautaire n'élimine pas la prière personnelle, mais la suppose en chacun des participants, pour l'unir à la prière de l'Eglise. C'est particulièrement vrai de la prière personnelle du prêtre.

Cardinal Joseph Ratzinger : Peut-on modifier la liturgie ?

Les événements récents ont mis en cause la réforme liturgique. Un théologien et pasteur, répondant à des questions précises posées par des laïcs, montre qu'une saine évolution liturgique appartient, de tous temps, à la tradition la plus authentique.

Intégration

Jean-Luc Marion : Le présent et le don

En critiquant ou affirmant la présence réelle, quelle conception de la « réalité » suppose-t-on, sinon celle que gouverne la « présence » ? Mais celle-ci désigne-t-elle la prise de possession d'un objet stable et permanent, ou renvoie-telle au don qui s'y fait présent — au présent comme don ?

Attestations

Mgr Daniel Pezeril : Le curé d 'Ars : Où donc était sa joie ?

Ce qui permet à un prêtre d'accéder à son sacerdoce et d'y persister, ce n'est pas un appel ou une force humains, mais bien le mystère même de la présence réelle.

Soeur Marie-Dolorès : Adorer en esprit et en vérité

Prier devant l'eucharistie, ce n'est pas se livrer à une dévotion particulière, mais entrer dans l'univers spirituel de l'adoration c'est-à-dire de la rencontre de Dieu.

Signets

Guy Bedouelle : Analyses ou autopsies ? Sur le catholicisme français

De nombreuses publications récentes essaient de fixer le visage de l'Eglise de France dix ans après le Concile. Par la diversité de leurs options, elles sont elles-mêmes un reflet d'une situation complexe, mais en tout cas décisive.

Jean Mesnard : L'agonie de Gethsémani. A propos d'un livre récent

La scène de l'agonie de Jésus au Jardin des Oliviers, prélude à la Passion, est l'une des plus émouvantes et plus riches de sens du Nouveau Testament. Sa méditation a nourri la piété de Pascal et fourni le thème du célèbre Mystère de Jésus. C'est en la reprenant et en l'interprétant à sa manière que Vigny, dans Le Mont des Oliviers, a défini, en un sens négatif, son attitude religieuse. Le nom de lieu Gethsémani, qui n'apparaît qu'à cette occasion dans la Bible, est universellement connu.

Stanislas Fumet : Occasions-1 (suite)

Pour moi, une idée n'est jamais assez simple. Mais la forme peut avoir besoin de se tirebouchonner pour la cerner.

Le corps livré, le sang versé

Rémi Brague

Ce deuxième cahier sur l'Eucharistie voudrait examiner les conséquences des principes du premier. Nous signalions dans notre dernière livraison que l'ampleur du sujet abordé et son caractère central pour la foi catholique nous amènerait à dépasser le cadre trop étroit d'un seul cahier et à déborder sur celui qui devrait le suivre. Mais l'abondance et la qualité des articles reçus nous invite à leur réserver la partie thématique d'un second numéro. Une telle pratique est et restera exceptionnelle.

Elle n'est pas cependant due à des considérations de pure quantité. La composition d'un second numéro nous semble répondre en même temps à des préoccupations de fond. Les articles qu'il regroupe ont tous en effet en commun une certaine manière de faire porter l'accent sur des questions que le premier cahier abordait dans une autre optique.

Il se situait en effet résolument au niveau des principes. Ce deuxième cahier voudrait en examiner les conséquences. Conséquences très particulières, puisqu'elles ne sont pas tirées par nous d'un principe que nous aurions commencé par poser, mais qu'elles sont la manière dont nous invite à le suivre (à être « conséquents avec » lui, et seulement en un second temps avec nous-mêmes) celui que la Vulgate, en un merveilleux contresens sur le grec de saint Jean, appelle « le Principe, qui est en train de vous parler » (Jean 8, 25). Ce principe nous marque de son empreinte ; son emprise nous conforme à son don. Précisément parce que ce don reste pris dans ce qu'il donne : non pas une chose, mais, dans tout son dynamisme, la vie d'une personne qui est la Vie. p.2) [...]

 

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Guy Bedouelle : Analyses ou autopsies ? Sur le catholicisme français

De nombreuses publications récentes essaient de fixer le visage de l'Eglise de France dix ans après le Concile. Par la diversité de leurs options, elles sont elles-mêmes un reflet d'une situation complexe, mais en tout cas décisive.

Jean Mesnard : L'agonie de Gethsémani. A propos d'un livre récent

La scène de l'agonie de Jésus au Jardin des Oliviers, prélude à la Passion, est l'une des plus émouvantes et plus riches de sens du Nouveau Testament. Sa méditation a nourri la piété de Pascal et fourni le thème du célèbre Mystère de Jésus. C'est en la reprenant et en l'interprétant à sa manière que Vigny, dans Le Mont des Oliviers, a défini, en un sens négatif, son attitude religieuse. Le nom de lieu Gethsémani, qui n'apparaît qu'à cette occasion dans la Bible, est universellement connu.

Stanislas Fumet : Occasions-1 (suite)

Pour moi, une idée n'est jamais assez simple. Mais la forme peut avoir besoin de se tirebouchonner pour la cerner.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 5

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La prière et la présence l'eucharistie (II) - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger