Fides et ratio

N° 152 Novembre - Décembre 2000*

Cette grande encyclique ouvre courageusement des voies pour la philosophie comme pour la théologie.Loin d’opposer foi et raison, elle invite la foi à venir au secours de la raison contemporaine : contre toutes les formes de nihilisme qui enfantent les cauchemars d’une philosophie doutant d’elle-même, il s’agit tout d’abord de retrouver foi en la raison.

 

Page Titre Auteur(s)
5 L’Encyclique du siècle à venir Xavier TILLIETTE
13 Angoisse de la raison Rémi BRAGUE
25 Liberté humaine et vérité selon l’Encyclique Fides et Ratio Angelo SCOLA
53 L’innommé – Maurice Blondel dans l’Encyclique Fides et Ratio Peter HENRICI
67 Épouse du Christ et mère des fidèles. À propos de la Déclaration Dominus Iesus Jean-Robert ARMOGATHE
81 Incarnation Michel HENRY
97 Ruptures ecclésiales et réponses œcuménique. Le drame d’un millénaire Guy BEDOUELLE
113 L’Église de France et l’Islam : Histoire d’une rencontre Annie LAURENT

Éditorial : Xavier Tilliette : L’Encyclique du siècle à venir

L’Encyclique Fides et Ratio doit être lue non à partir de la multiplicité des influences dont elle porte la trace, mais à partir de ses grandes inflexions. Encouragement donné au travail philosophique et théologique, soucieuse d’assumer à la fois l’héritage thomiste et toute la riche diversité de la philosophie chrétienne contemporaine, elle fait signe vers le Christ, étoile de la Révélation.

Thème: Fides et ratio

Rémi Brague : Angoisse de la raison

Le Pape propose un diagnostic sur le présent malaise de la rationalité : il trace l’histoire d’une pathologie. Contre ce désarroi, le christianisme soutient la raison jusqu’au bout, spécialement contre les nihilismes qui abandonnent les idées de raison et de vérité. L’amour de la vie est inséparable de l’amour de la vérité.

Angelo Scola : Liberté humaine et vérité selon l’Encyclique Fides et Ratio

Réponse aux difficultés de la pensée contemporaine, l’Encyclique est une ouverture, un appel lancé à la raison aux prises avec ses propres difficultés, minée qu’elle est par sa défiance à l’égard d’elle-même. Le chemin qui se trace alors va de la vérité comme événement à une théorie sacramentelle de l’action.

Romanus Cessario : Ce que les anges voient au crépuscule

Une image, que saint Thomas d’Aquin emprunte à saint Augustin, met en lumière comment Fides et Ratio rappelle que les chrétiens, tout en adhérant à un enseignement révélé, ne sont pas pour autant dispensés de rechercher l’être des choses, dans leur nature propre.

Peter Henrici : L’innommé – Maurice Blondel dans l’Encyclique Fides et Ratio

C’est une conception en partie nouvelle de la philosophie qui préside à l’Encyclique, quand elle insiste sur le problème du sens de la vie, et y répond ultimement par la personne du Christ. Une telle approche porte incontestablement la marque de l’influence blondélienne, que l’article se propose de mesurer.

Signets

Jean-Robert Armogathe : Épouse du Christ et mère des fidèles. À propos de la Déclaration Dominus Iesus

La Déclaration romaine Dominus Iesus réaffirme des dogmes fondamentaux sur le Christ et l’Église. En écartant des opinions erronées, elle clarifie les enjeux contemporains de la recherche théologique.

Michel Henry : Incarnation

Notre être incarné est interrogé ici à un double titre – celui d’une description de notre chair, dont la vie ne se réduit pas à l’existence mondaine de notre corps – celui d’une élucidation de l’origine de notre vie charnelle, qui rencontre l’affirmation du Prologue de Jean : « Le Verbe s’est fait chair. » Cette double interrogation ouvre à une philosophie radicale de l’Incarnation, c’est-à-dire à une phénoménologie de la chair du Christ, premier vivant à la racine de toute vie charnelle.

Guy Bédouelle : Ruptures ecclésiales et réponses oecuméniques. Le drame d’un millénaire

Le deuxième millénaire du christianisme a vu s’établir, s’élargir et se confirmer aussi, des ruptures dans l’Église du Christ, des schismes et des divisions. On souligne moins qu’en même temps, des voix n’ont cessé d’appeler à l’unité et à la recherche de la vérité qui unit, de telle sorte que le souci oecuménique est contemporain des ruptures. Conscients du drame des séparations, il nous faudrait interroger de plus près ces artisans d’unité dans l’histoire.

Annie Laurent : L’Église de France et l’Islam : Histoire d’une rencontre

Depuis plusieurs décennies, l’Église de France s’est trouvée confrontée à l’expansion de l’Islam en terre de chrétienté : des premières vagues d’immigrés « étrangers » aux nouvelles générations de « citoyens français », l’Islam
lance un défi à l’Église, qui s’efforce d’adapter la rencontre interreligieuse à une situation qui ne cesse d’évoluer.

L’Encyclique du siècle à venir

Xavier Tilliette
 

La foi et la raison sont comme les deux ailes qui permettent à l’esprit humain de s’élever vers la contemplation de la vérité. C’est Dieu qui a mis au coeur de l’homme le désir de connaître la vérité et, au terme, de Le connaître lui-même afin que, Le connaissant et L’aimant, il puisse atteindre la pleine vérité sur luimême. Jean-Paul II Lettre encyclique Fides et Ratio

L’encyclique Fides et Ratio a été presque unanimement saluée comme une grande Encyclique, dont le libellé poursuivra longtemps les mémoires comme Aeterni Patris, Humani Generis ou Mater et Magistra... Elle est le fruit d’une longue préparation et donc d’une lente maturation. Comme toutes les encycliques elle est une oeuvre à plusieurs mains, et les initiés n’auront pas de peine à y reconnaître diverses orientations qui ne créent pas de divergences notables. Mais l’unité d’inspiration est sauve, et cela grâce à l’intervention énergique du pape philosophe qui se déclare notamment au début et à la fin, dans la belle métaphore des deux ailes qui battent à l’unisson, et dans l’évocation de Marie « table intellectuelle de la foi », en quelque sorte la signature chiffrée du souverain pontife. Il y a d’autres concordances1 qui attestent le soin et l’intérêt vigilants que le Saint Père a apportés à l’élaboration du document et aux propositions de ses amanuenses2. [...]

 

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. Elles ont été particulièrement relevées par Kenneth Schmitz dans un article paru dans la livraison américaine de Communio, « Faith and Reason : Then and Now», Communio International Review, XXVI, 3, automne 1999, p. 595-608.

2. J’ai donné quelques prémices de mes réflexions dans un court article de la  revue Liberté politique (Été 1999, n° 9, p. 55-58). J’ai étudié un point  précis «L’Encyclique et l’isolement de la philosophie », dans une conférence au séminaire San Damaso de Madrid en février 2000. Les Actes du Colloque paraîtront en espagnol.

Jean-Robert Armogathe : Épouse du Christ et mère des fidèles. À propos de la Déclaration Dominus Iesus

La Déclaration romaine Dominus Iesus réaffirme des dogmes fondamentaux sur le Christ et l’Église. En écartant des opinions erronées, elle clarifie les enjeux contemporains de la recherche théologique.

Michel Henry : Incarnation

Notre être incarné est interrogé ici à un double titre – celui d’une description de notre chair, dont la vie ne se réduit pas à l’existence mondaine de notre corps – celui d’une élucidation de l’origine de notre vie charnelle, qui rencontre l’affirmation du Prologue de Jean : « Le Verbe s’est fait chair. » Cette double interrogation ouvre à une philosophie radicale de l’Incarnation, c’est-à-dire à une phénoménologie de la chair du Christ, premier vivant à la racine de toute vie charnelle.

Guy Bédouelle : Ruptures ecclésiales et réponses oecuméniques. Le drame d’un millénaire

Le deuxième millénaire du christianisme a vu s’établir, s’élargir et se confirmer aussi, des ruptures dans l’Église du Christ, des schismes et des divisions. On souligne moins qu’en même temps, des voix n’ont cessé d’appeler à l’unité et à la recherche de la vérité qui unit, de telle sorte que le souci oecuménique est contemporain des ruptures. Conscients du drame des séparations, il nous faudrait interroger de plus près ces artisans d’unité dans l’histoire.

Annie Laurent : L’Église de France et l’Islam : Histoire d’une rencontre

Depuis plusieurs décennies, l’Église de France s’est trouvée confrontée à l’expansion de l’Islam en terre de chrétienté : des premières vagues d’immigrés « étrangers » aux nouvelles générations de « citoyens français », l’Islam
lance un défi à l’Église, qui s’efforce d’adapter la rencontre interreligieuse à une situation qui ne cesse d’évoluer.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 9

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Fides et ratio (en pdf) - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger