L'Église, la Révolution française et les révolutions

Mgr Pierre EYT
La Révolution - n°83 Mai - Aout 1989 - Page n° 115

La blessure laissée par la Révolution a mis longtemps à se refermer - si elle l'a vraiment fait. Elle doit continuer à avertir de l'ambiguïté que contient l'idée même de révolution, en ses résurgences contemporaines : est-elle vraie libération de l'homme ou mythe cautionnant la violence et servi par elle ? Il faut un discernement si l'on ne veut pas confondre le rêve d'une société nouvelle avec l'espérance du Royaume.

Quand en 1789 se réunissent à Versailles les états généraux du royaume de France, la majorité des députés du clergé, de la noblesse et du tiers n'ont pas conscience qu'une ère tout à fait nouvelle s'ouvre pour leur pays et que l'un des changements majeurs concernera la situation religieuse de la nation. Sans doute, beaucoup de députés connaissent la crise intellectuelle, religieuse et spirituelle qui se manifeste depuis longtemps déjà dans les esprits et qu'illustre l'autorité des « philosophes ». Mais il s'agit d'abord pour les états généraux de remédier aux problèmes financiers du Royaume. Pourtant, par une série d'événements auxquels les « clercs » (qu'ils soient d'Église ou laïques) prêtent d'emblée une portée historique, les péripéties de mai-juin 1789 deviennent une révolution, la Révolution.

La conscience de décréter et de vivre un événement unique, un événement total, s'impose aux contemporains. La référence aux révolutions antérieures (anglaise et américaine) s'estompe vite, car il ne s'agissait là que d'événements limités et particuliers. «Il y a révolution quand les hommes prétendent résoudre par elle tous leurs problèmes à la fois, politiques, sociaux et moraux aussi bien, et veulent se changer eux-mêmes en leur entier ». C'est ainsi que Chateaubriand, dans l'Essai sur la révolution, se refuse à user du mot pour désigner les changements de dynasties, les guerres civiles, « le mouvement partiel d'une nation momentanément insurgée ». Il ne veut le retenir que «si l'esprit des peuples change ». [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
15.67€ 2.10% 16.00€ 20

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La Révolution - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Aux origines religieuses de la devise républicaine - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger