Sciences, culture et foi

N° 48 Juillet - Aout 1983 - Page n° 9

Jean-marie MORETTI Accord ou désaccord ?

Problématique

Concordisme et scientisme ne sont que les faces opposées d'une même attitude, celle qui ne sait pas distinguer les ordres de réalité irréductiblement distincts que visent l'enquête scientifique et la révélation de la charité.

la première page, 9, est jointe.

IL est classique d'opposer la science à la foi. On a raison de le faire si l'on veut signifier que ces deux sources de connaissance diffèrent à plus d'un titre. Le scientifique tire son savoir de l'expérience ; à partir de faits dûment établis, il bâtit une théorie qui rend compte de ces faits et d'où il peut déduire des conséquences vérifiables. L'accord entre la théorie et l'expérience est à la base de la certitude scientifique. La foi est aussi une source de connaissances, fournies par la Révélation. La certitude du croyant repose sur l'autorité de Celui qui révèle, comme le traduit la formule de notre « acte de foi » : je crois parce que Tu l'as révélé et que Tu es la vérité même.

Mais ce n'est pas à ces différences de nature que pensent ceux qui opposent la science à la foi. Pour eux, les données de la science, rationnellement établies à partir d'expériences maintes fois répétées, contrediraient certaines affirmations de la foi ou, du moins, certaines affirmations qu'ils supposent faire partie intégrante du dépôt de la foi : création du monde en six jours, formation d'Eve à partir d'une côte d'Adam, etc. Conflit apparent, nous le verrons, mais qui cependant a demandé des siècles de réflexion pour qu'il soit enfin résolu. Sa solution, après coup, parait bien simple ; mais l'attachement aux idées anciennes l'a empêchée de surgir plus tôt.

Est-ce à dire que désormais la paix est établie ? Que le scientifique et le croyant dialoguent sans problème ? L'expérience prouve le contraire. Si la science apporte sa moisson de faits et de théories, le scientifique les intègre dans une certaine «vision du monde » personnelle, qui dépasse le plan des pures données objectives. Le croyant fait de même à partir de certitudes puisées dans la Révélation. Ces deux visions s'expriment à travers des philosophies (ou des méta-physiques) qui comportent l'une et l'autre une part de croyance, une option personnelle. Par là, de nouveaux conflits peuvent surgir.

Historiquement, deux chocs violents entre scientifiques et théologiens se sont produits, l'un au XVIIe siècle, l'autre au XIXe ; nous les rappellerons (p.9)

...

Jean-Marie MORETTI, s.j.

 

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 15

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Sciences, culture et foi - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger