Le sacrement des malades

N° 55 Septembre - Octobre 1984 - Page n° 120

Jean MOUTON Jean Hugo : l'art et la ferveur

Arrière-petit-fils du grand Hugo, ami de Cocteau et de ses Enfants Terribles, le peintre Jean Hugo regardait ce monde avec l'acuité d'un Saint-Simon et la ferveur d'un Giotto.

La première page, 120, est jointe.

" INOUBLIABLE JEAN HUGO ", ont dit les journaux au moment de sa mort. Il était, en effet, un personnage de légende. Héritier d'un grand nom, il n'a pas été écrasé par lui, tout en reconnaissant que cet ancêtre illustre ne favorisait pas son travail : « Moi, cela ne m'a pas gêné, dit-il, d'avoir un illustre grand-père. On a oublié que j'étais un descendant... mais mon père (Georges Hugo, le frère de « Jeanne-au-pain-sec ») eut sa vie empoisonnée. Dès qu'il faisait quelque chose, peinture ou livre, on lui reprochait de ne pas être à la hauteur de Victor Hugo ».

....

Jean MOUTON

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 9

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Le sacrement des malades - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Compassion du Monde et compassion du Christ - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger