Rites et ritualité

N° 226 Mars - Avril 2013 - Page n° 5

Mgr. Éric de MOULINS-BEAUFORT La loi du rite dans l’acte de foi chrétien

Pourquoi y a-t-il des rites dans la religion chrétienne qui est une religion de la liberté et de l’intériorité ? Posons d’emblée quelques thèses : la ritualité chrétienne est à comprendre à  partir de l’Eucharistie ; la ritualité chrétienne est justifiée par l’eschatologie ; la ritualité chrétienne est promesse et gage et donc aussi source de la liberté chrétienne.

 

 

Intériorité mutuelle du sacrifice liturgique et du sacrifice spirituel

 Ce qui compte en christianisme, c’est le sacrifice spirituel. La constitution Lumen gentium l’exprime en termes précis : « Les baptisés, en effet, par la régénération et l’onction du Saint-Esprit, sont consacrés pour être une demeure spirituelle et un sacerdoce saint, pour offrir, par toutes les activités du chrétien, autant de sacrifices spirituels, et proclamer les merveilles de celui qui des ténèbres les a appelés à son admirable lumière (1 Pierre 2,4-10) » (LG 10). Presbyterorum Ordinis est plus décisif encore. Cherchant à définir la part des prêtres dans la mission de l’Église (chapitre premier du décret), le Concile lui donne pour contenu le « service sacré de l’Évangile » dont la finalité est « que les nations deviennent une offrande agréable, sanctifiée par l’Esprit-Saint » et encore, aussitôt après, comme pour détailler pour chacun ce qui a été énoncé de l’ensemble des hommes : « que tous les membres du peuple [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 

 

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 31

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Rites et ritualité (en pdf) 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier