Les magistères

N° 255 Janvier - Février 2018 - Page n° 7

Père Jean-Robert ARMOGATHE Les magistères, don de Dieu pour l’Église

Le thème de ce numéro se situe dans la continuité avec plusieurs numéros antérieurs esquissant les grandes lignes de l’ecclésiologie après Vatican II. Après avoir étudié les notes théologiques de l’Église (unité, catholicité, sainteté, apostolicité1), il nous a paru nécessaire de réféchir sur son enseignement : le pape, les conciles, les évêques, les théologiens ont pour mission de dire la foi et d’enseigner le peuple de Dieu2 . Thomas d’Aquin distingue la cathedra pastoralis (ou  pontificalis) du pape et des évêques de la cathedra magistralis des  docteurs3. De leur création médiévale au xviii  siècle, les Facultés de théologie de Louvain, Paris et Salamanque ont constitué des pôles de référence magistérielle plus importants, et souvent plus dominants, que les institutions romaines.

À ces sources traditionnelles de l’enseignement, il convient d’ajouter les saints, dont trente-six ont été proclamés « docteurs de l’Église ». C’est pourquoi nous avons proposé un titre au pluriel. Une autre question a porté sur la lettre initiale : minuscule (magistère) ou majuscule (Magistère) ? Les traductions françaises du Code de droit canon (CDC)  et du Catéchisme de l’Église catholique (CEC) ne sont pas cohérentes sur ce point (par exemple, le « magistère de l’Église » est parfois écrit avec une initiale majuscule, parfois une minuscule). Nous avons opté pour une initiale minuscule, sauf pour le Magistère (pontifical). Dernière précision pour les épithètes : l’enseignement solennel d’une vérité dogmatique relève du magistère extraordinaire (ou  solennel) de l’Église (Concile, Pape) ; le magistère ordinaire et universel (les deux épithètes sont toujours liées) fonde les affirmations du Credo. Ces deux pemiers  magistères sont couverts par l’infaillibilité. Il ne faut pas confondre le magistère ordinaire et universel avec le magistère authentique, celui des déclarations de la hiérarchie, qui doivent être accueillies avec respect, sans avoir le caractère contraignant des deux magistères précédents.[...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1 Communio 2010/6 ; 2011/5 ; 2012/6 ; 2013/6 2014/6.

2 Voir aussi le cahier Communio 2017/5  (La Tradition).

3 Thomas d’Aquin , Quodl. III, 9 ad 3 et In IV Sent. D. 19, q. 2 a. 2 q  2 ad 4.

 

La revue Communio a souvent abordé la question des magistères, en particulier dans deux anciens cahiers, qui contiennent des articles encore actuels sur l’autorité de l’évêque, en 1980 (parmi les auteurs, Jean-Marie Lustiger, Claude Dagens et Georges Chantraine) et en 1981 sur le message de l’Église aux sociétés (articles de Jean-Luc Marion, Paul Valadier, Georges Cottier, Bernardin Gantin).

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71 2.10 14.00 Stock: 82

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Les magistères , pages de couverture Gratuit pour tout le monde Télécharger
Les magistères - texte en pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier
Les magistères - page 2 de couverture - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
revues classées par thèmes, et dossiers. Accès actif hypertexte. - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger