L'identité sacerdotale

N° 267 Janvier - Février 2020 - Page n° 31

Charles-Antoine FOGIELMANN « Royaume de prêtres (Exode 19, 6) » −une théologie de la participation?

Une étude exégétique précise d’Exode 19, 6 montre les transformations du verset (de « princes et prêtres » à « royaume de prêtres ») et son interprétation rabbinique et patristique vers une théologie de la participation de tout le peuple à un sacerdoce commun.

 

Le sacerdoce commun de tous les fidèles baptisés est indéniablement l’un des points sur lesquels la constitution dogmatique Lumen Gentium a suscité les commentaires les plus variés. Sur la formulation de l’article 10 qui veut que ce sacerdoce commun diffère du sacerdoce ministériel « en nature, et non seulement en degré » (essentia, et non gradu tantum), le débat n’est pas clos : faut-il entendre le non tantum comme exclusif, c’est-à-dire que la différence d’essence est affirmée et celle de degré, niée ? Cela irait à l’encontre de la dynamique du paragraphe. Ou bien faut-il le comprendre comme inclusif, ce qui impliquerait que ces deux différences existent de façon concomitante, mais n’explique pas comment deux choses de nature différente peuvent être placées sur une même échelle ?

Une réponse définitive à cette question est bien entendu hors de la portée d’un bref article ; mais en précisant d’abord le sens littéral exact des passages bibliques (notamment Apocalypse 1,6 et 1 Pierre 2,9) offerts comme fondement scripturaire par Lumen Gentium, ainsi que leur réception par les premiers commentateurs, on pourra déjà obtenir un aperçu de la direction à prendre pour résoudre cette apparente aporie.

Le « peuple de prêtres » d’Exode 19,6

La formule d’Apocalypse 1,6 et 5,10, « Il a fait de nous un royaume et des prêtres (basileian, iereis / basileian kai iereis) » et celle de 1 Pierre 2,9,  « Mais vous, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal (basileion ierateuma), une nation sainte », renvoient toutes deux à Exode 19,6 qui selon le texte massorétique1 déclare : « Je vous tiendrai pour un royaume de prêtres (mamlekhet kohanim), une nation sainte ». Cependant, la formulation n’est pas tout à fait la même dans ces passages néotestamentaires que dans le texte hébreu ; ils sont plus proches de la Septante et des diverses traductions araméennes, où il n’est pas [...]
 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1 Les Massorètes sont les familles de scribes (notamment la famille des Ben Asher de la ville de Tibériade), qui du VIe au Xe siècle se spécialisèrent d ans l ’établissement le plus fidèle possible du texte biblique ; ils en fixèrent aussi la prononciation, en inventant un système de notation des voyelles. Tous les manuscrits hébreux de la Bible connus provenaient de cette tradition massorétique jusqu’à la découverte des manuscrits du Caire et de la Mer Morte au siècle dernier.

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71 2.10 14.00 Stock: 69

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'identité sacerdotale - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier
L'identité sacerdotale - couverture - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger