Christianisme et tragédie

N° 271 Septembre - Octobre 2020 - Page n° 114

Marie-Hélène CONGOURDEAU Est-ce Dieu qui envoie les pandémies ? Trois témoignages du premier millénaire chrétien: Cyprien, Basile et Anastase

 Face aux nombreuses interrogations qui jaillissent en cette période de pandémie, l’auteur nous donne le témoignage de trois auteurs chrétiens des premiers siècles  deux évêques, Cyprien et Basile, et un moine qui a la particularité d’être aussi médecin : Anastase le Sinaïte  qui ont abordé, parfois dans un contexte dramatique, l’épineuse question des relations entre la Providence divine et les catastrophes collectives qui nous frappent, comme dans le cas d’une pandémie.

La pandémie due au coronavirus a plongé le monde dans la stupeur et fait remonter du fond de l’inconscient collectif des questions oubliées. Une question en particulier, avec de multiples résonances : pourquoi ? c’est-à-dire, tout d’abord : d’où vient cette pandémie, comment est-elle apparue et comment s’est-elle répandue ? C’est le domaine des épidémiologistes, virologues et autres scientifiques de la sphère bio-médicale, avec comme auxiliaires les sociologues et économistes spécialistes de la mondialisation. Mais ce « pourquoi » a aussi une face plus insidieuse : pourquoi ? c’est-à-dire : la faute à qui ? Qui est responsable (en fait, coupable) ? Les Chinois ? La déforestation ? Le commerce mondialisé ? Et aussi — et c’est là que la question se pose à nous, croyants — : est-ce Dieu qui nous a envoyé cette pandémie ? par exemple, à cause du « mariage pour tous » (où l’on voit réapparaître le fantasme de Sodome) ? ou de l’égoïsme généralisé ? de la perte de la foi ? Ou encore : pour nous avertir que la fin du monde est proche ? pour nous convaincre d’arrêter d’aller dans le mur ? Le rôle de Dieu peut d’ailleurs très bien être tenu par la Nature qui en a assez d’être martyrisée, qui nous a alertés par des cyclones, par des incendies géants, par des sécheresses, et qui sort le grand jeu de la pandémie pour qu’enfin on l’écoute.

Tout cela, sous des habits modernes, n’est après tout que le recyclage d’interrogations qui circulent depuis que les maladies existent et qu’on les pense, et donc pratiquement depuis l’origine de la vie consciente. Ce n’est pas le christianisme qui a inventé le lien entre péché (ou souillure) et catastrophe, ni même le judaïsme (avec le déluge et Sodome, punitions collectives s’il en est). Ce lien est enraciné dans la mentalité humaine, si l’on en croit des épisodes comme la « peste de Thèbes », envoyée par les dieux pour sanctionner le fait que le roi de la ville, OEdipe, a tué son père et épousé sa mère. Sans doute à cause de ce besoin irrépressible de justice : il n’est pas juste que l’innocent souffre sans raison, et quoi de plus injuste qu’une épidémie qui frappe indistinctement les bons et les méchants ? D’où la nécessité d’un bouc émissaire …

Je ne prétends pas apporter ici des réponses à ces questions complexes. Je voudrais simplement donner le témoignage de trois auteurs chrétiens des premiers siècles (deux évêques et un moine qui a la particularité d’être aussi médecin) qui ont abordé, parfois dans un contexte dramatique, l’épineuse question des relations entre la Providence divine et les catastrophes collectives qui nous frappent, comme dans le cas d’une pandémie. Ce ne sont que quelques pistes de réf lexion, issues de la tradition de l’Église indivise, que je livre aux théologiens d’aujourd’hui. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71 2.10 14.00 Stock: 49

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
sommaire - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Christianisme et tragédie - couverture - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Christianisme et tragédie - pdf dynamique 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier
TÜCK: Mourir pour autrui— Préfigurations de la Passion dans la tragédie grecque : l’Alceste d’Euripide - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
ARMOGATHE : L’Euripide chrétien - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
ZANIN : Tragique chrétien et tragédie - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
LEFEBVRE : La grande tragédie biblique - Réflexions sur le concept débattu de "tragique" - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
MOONS : Congar et Vatican II – symbole d’une Église en conversion. - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
FAMEREE : Yves Congar- Un itinéraire pionnier en ecclésiologie et œcuménisme - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
ARTEAGA : Yves Congar et l'Esprit saint - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
BIERINGER : «Et le monde vacilla …» L’influence de la liturgie catholique sur la littérature contemporaine de langue allemande - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
CONGOURDEAU : Est-ce Dieu qui envoie les pandémies ? Trois témoignages du premier millénaire chrétien: Cyprien, Basile et Anastase 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier