Christianisme et tragédie

N° 271 Septembre - Octobre 2020 - Page n° 89

Pablo ARTEAGA Yves Congar et l'Esprit saint

Les études de Congar sur l’Esprit saint ont porté des fruits importants; il a édifié sa pneumatologie à partir de l’action du Paraclet dans les autres confessions chrétiennes, dans l’Église et avec le Christ. Il a ouvert de nouvelles recherches en anthropologie, en eschatologie, en christologie ainsi que pour l’œcuménisme. Ce qui doit conduire à réfléchir à nouveaux frais sur la parti- cipation de l’Esprit à la vie trinitaire.

Étudier l’Esprit Saint de nos jours, dans le contexte catholique, mène à considérer l’apport d’ Yves Congar. Si le cardinal français fut avant tout un ecclésiologue, son apport pneumatologique est indiscutable. De fait, certains le considèrent comme le principal théologien catholique de l’Esprit Saint, depuis le XIIIe siècle ! Mais pourquoi a‑t‑il développé cette théologie de l’Esprit saint ? Et quels principaux fruits en a‑t‑il retirés ? C’est ce que nous essayons de présenter dans cet article.

1. Le développement de la pneumatologie

La vie d’Yves‑Marie Congar a couvert presque tout le xxe siècle (1904‑1995) et sa pensée théologique a évolué au long de sa vie, en particulier sa pneumatologie a connu une évolution intéressante. Si la théologie de l’Esprit saint a toujours été présente dans son travail académique, elle a atteint une maturité et un éclat particulier vers les dernières vingt‑cinq années de sa vie. La trilogie Je crois en l’Esprit Saint, publiée en 1980, manifeste cette plénitude. Déjà en 1949, Congar constate un manque de pneumatologie dans le domaine théologique. Dans un commentaire du livre de P. D. Koster, sur le sacrement de Confirmation, il dit : Je crois, pour ma part, que la difficulté bien connue de toute théologie de la Confirmation, des charismes, du laïcat, etc., vient d’une même insuffisance au plan de la pneumatologie. Il met en lumière au passage les conséquences que cette insuffisance entraîne dans d’autres domaines de la théologie. Bien que Congar affirme : « j’ai toujours eu une pensée trinitaire et j’ai toujours parlé du Saint‑Esprit », il est certain que si nous prenons Vatican II comme le moment charnière de sa vie, nous constatons que jusqu’à sa participation au Concile, le rôle du Paraclet était moins important dans son oeuvre que par la suite. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71 2.10 14.00 Stock: 49

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
sommaire - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Christianisme et tragédie - couverture - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Christianisme et tragédie - pdf dynamique 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier
TÜCK: Mourir pour autrui— Préfigurations de la Passion dans la tragédie grecque : l’Alceste d’Euripide - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
ARMOGATHE : L’Euripide chrétien - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
ZANIN : Tragique chrétien et tragédie - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
LEFEBVRE : La grande tragédie biblique - Réflexions sur le concept débattu de "tragique" - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
MOONS : Congar et Vatican II – symbole d’une Église en conversion. - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
FAMEREE : Yves Congar- Un itinéraire pionnier en ecclésiologie et œcuménisme - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
ARTEAGA : Yves Congar et l'Esprit saint - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
BIERINGER : «Et le monde vacilla …» L’influence de la liturgie catholique sur la littérature contemporaine de langue allemande - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier
CONGOURDEAU : Est-ce Dieu qui envoie les pandémies ? Trois témoignages du premier millénaire chrétien: Cyprien, Basile et Anastase 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier