Dieu est amour

N° 181 Septembre - Décembre 2005 - Page n° 115

Jean-Robert ARMOGATHE Le pape de la divine miséricorde

La miséricorde est l'exacte réponse de l'amour de Dieu aux péchés des hommes : tel est le message transmis par sœur Faustine. Relayé par la voix de Jean-Paul II, un appel à la Divine Miséricorde est lancé par l'église à l'homme d'aujourd'hui pour le relever de ses fautes et le libérer de ses peurs.

 

Peu de journalistes ont parlé de ce qui pourrait être l’apport le plus décisif et le plus original du pontificat de Jean-Paul II (1978-2005) : avoir établi la miséricorde au premier rang des noms divins.

Tout a commencé avec une simple religieuse polonaise, Elena Kowalska, née le 25 août 1905, entrée à 20 ans comme converse chez les Soeurs de Marie de la Miséricorde, un ordre religieux fondé dans la seconde moitié du XIXe siècle pour assister les jeunes filles et les femmes en difficulté. Soeur Maria Faustina assura les fonctions que lui permit sa mauvaise santé, à la cuisine, au jardin, à la porterie. Elle mourut à Cracovie en 1938, âgée de trente-trois ans. Ouverte en 1965 par l’archevêque Wojtyla, la cause de soeur Faustine aboutit à sa béatification (1993), puis sa canonisation (2000) par le pape Jean-Paul II. Gratifiée d’abondantes visions, Soeur Faustine tint dans les dernières années de sa vie un Journal où elle consigna les messages du Christ et les diverses demandes de culte de la Divine Miséricorde : images, chapelet, messe votive et surtout célébration du dimanche in albis, le premier dimanche après Pâques. Répandue par son confesseur (Père Sopocko) et sa congrégation, la dévotion fut interdite par le Saint-Office en 1958, et le Père Sopocko reçut un avertissement sévère1. L’archevêque de Cracovie, Mgr Baziak, [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. Le Saint-Office avait dû étudier le dossier ancien de Feliksa Magdalena Kozlowska (1862-1921), dont les révélations sur la Divine Miséricorde avaient entraîné dans les diocèses polonais de Plock, Lublin et Varsovie l’apparition de désordres aboutissant en 1909 au schisme de l’Église vieille-catholique mariavite, qui compte encore quelques milliers de membres en Pologne et dans le monde.

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
15.67 2.10 16.00 Stock: 18

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Dieu est amour - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger