Le sacrifice eucharistique

N° 59 Mai - Juin 1985 - Page n° 34

M. Pierre JULG Le sacrifice entre rite et morale

Pierre JULG
Il est facile de rejeter la barbarie des sacrifices sanglants, et de vanter - ou de blâmer - l'esprit de sacrifice du héros ou de la victime. Entre le rite (qu'il achève et permet de comprendre) et la morale (que seul il peut fonder) le sacrifice du Christ, unique et définitif, nous incite à penser la libre nécessité de son Incarnation et de sa Passion.
La première page, 34, est jointe.

TOUTE la Tradition applique à la mort du Christ le terme de «sacrifice». Comment comprendre l'usage, quelque peu insolite, de ce mot ? Il a deux sens assez nettement distincts : d'abord un sens rituel, qui désigne certaines pratiques religieuses - consistant le plus souvent en l'immolation d'animaux domestiques - assez largement répandues chez les peuples de l'antiquité ou aujourd'hui chez les peuples dits primitifs. Ensuite un sens moral, qui désigne un acte de don de soi, d'abnégation ou de renoncement : se sacrifier pour quelqu'un, pour quelque chose.

 

Quand il s'agit du Christ, c'est en ce dernier sens qu'il nous paraît tout naturel de comprendre le mot « sacrifice». Le premier sens, en effet, totalement éloigné de notre univers est devenu un terme technique d'histoire des religions. En revanche, le second semble tout à fait adapté pour parler de l'acte de celui qui donne sa vie par amour pour nous.

 

....

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 5

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'unité de l'eucharistie - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Le sacrifice eucharistique - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger