De la "culture religieuse" à l’intelligence de la foi. Une expérience en école catholique

Xavier DUFOUR
L'école et les religions - n°185 Mai - Juin 2006 - Page n° 87

Le rapport Debray conteste implicitement le rejet de la question du sens hors du champ de l'école laïque. Les établissements catholiques sont guettés par la même tentation neutraliste, qui blesse aussi bien l'honnêteté intellectuelle que leur vocation à présenter à tous la proposition chrétienne de sens. Cet article présente une expérience originale de cours d'enseignement religieux dans un établissement lyonnais : obligatoires (à la différence d'une catéchèse), fondés sur un programme exigeant, articulant culture et intelligence de la foi, ces cours s'appuient sur une collection de manuels, Les Chemins de la foi (éditions du Cerf).

Depuis une trentaine d’années, un établissement catholique lyonnais de 3 700 élèves poursuit une aventure pédagogique originale dans laquelle s’impliquent régulièrement une cinquantaine de professeurs. Cette expérience a donné naissance à une collection de manuels, Les Chemins de la foi, actuellement en cours de réédition. Chaque classe, depuis la sixième jusqu’aux classes préparatoire, reçoit une heure hebdomadaire d’enseignement religieux, dispensée par un professeur de la classe. Cet enseignement, qui ne suppose aucune adhésion préalable chez l’élève, est obligatoire : il vise à éveiller l’intelligence à la question religieuse, dans une perspective chrétienne ouverte à tous les questionnements issus de l’athéisme, des autres religions ou de l’opinion commune. Cette expérience est née dans les années 70 d’une situation d’urgence.

La disparition rapide du cours de religion obligatoire, difficilement tenable dans une situation où la foi n’était plus a priori partagée par les familles des élèves, entraînait de fait l’effacement de toute annonce systématique de l’Évangile pour la majorité des jeunes. Le malentendu portait sur la liberté de conscience : est-on libre dans une ignorance ? Peut-on se dire croyant ou athée, en dehors d’une connaissance sérieuse des réalités de la foi ? Ainsi est née l’idée d’un cours obligatoire qui délivrerait une connaissance solide et éclairée du christianisme, dans un dialogue ouvert et exigeant avec les autres traditions spirituelles et philosophiques, connaissance dans laquelle l’élève pourrait puiser les raisons de son positionnement religieux. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 19

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'école et les religions - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger