Sauver la raison

N° 100 Mars - Juin 1992 - Page n° 51

R. P. Georges CHANTRAINE Le Logos est-il théologique?

La raison à l'œuvre dans les sciences positives et la philosophie a-t-elle un rapport intrinsèque avec le Logos incarné, qui est l'âme de la théologie? Cette question centrale entre toutes pour la compréhension de notre « modernité» est abordée ici du point de vue du théologien catholique, pour lequel l'incarnation du Verbe implique une assomption intégrale de la nature créée par lui et pour lui, y compris la raison donnée à l'homme en ses diverses modalités, philosophiques ou scientifiques. Loin de tout extrinsécisme, générateur d'athéisme, l'autonomie du créé et de la raison naturelle doit être pensée au sein d'une relation, infiniment féconde en son intimité, de la nature et du surnaturel.

 

A la question posée par le titre, le chrétien répond avec saint Jean : « Au commencement était le Verbe. Et le Verbe était auprès de Dieu. Et le Verbe était Dieu. » (Jean 1, 1). Jean dit encore : « Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous. » (Jean 1, 14). Comment donc se fait-il chair aujourd'hui? Comment habite-t-il parmi nous ? Pour au moins le deviner, il semble utile de présenter le point de vue du théologien sur les rapports de l'usage de la raison dans sa discipline avec l'usage qu'en font le savant ou le philosophe. On souhaiterait toucher ainsi à des problèmes que nos contemporains rencontrent et tracer un chemin pour un approfondissement possible de ce sujet.

1. La raison scientifique vue par le théologien

Les relations de la pensée scientifique avec la pensée théologique catholique sont presque immanquablement regardées par beaucoup comme conflictuelles à cause de « l'affaire Galilée1 ». L'Eglise catholique a eu tort, dit-on, de condamner le savant Galilée et, malgré bien des déclarations et des comportements qui la montrent favorable à la science, elle serait, à la première alerte, supposée prête à condamner de nouveaux « Galilée ». C'est que la pensée théologique catholique, voire la foi elle-même, est soupçonnée d'être irrationnelle dans la mesure où elle ne comprendrait pas la raison scientifique (obscurantisme), ferait fi de ses résultats (fondamentalisme) ou les harmoniserait [...]
 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. Naturellement, on ne prend pas position ici sur la réalité de l'affaire Galilée. La question est ouverte de savoir si l'histoire vraie, que l'historien peut raconter d'après les sources existantes, est conforme ou non à l'image qu'en a une certaine conscience collective. 

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
15.67 2.10 16.00 Stock: 3

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Sauver la raison - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger