Sauver la raison

N° 100 Mars - Juin 1992 - Page n° 99

Jean GREISCH La Raison au pluriel

Le rationalisme est mort. A la place se déploie un pluralisme des rationalités, en elles-mêmes et dans leur rapport aux sciences. Faut-il en conclure que la raison n'est plus que l'art de construire de simples « plans d'immanence» (G. Deleuze). Ce serait méconnaître la nature rationnelle de la transcendance chrétienne.

 

Le dialogue interculturel nous a habitués de longue date à accepter la pluralité irréductible des visions du monde. Mais avons-nous le droit, comme le suggère notre titre, de décliner la raison elle-même au pluriel, ou cette déclinaison est-elle synonyme de déclin, de déchéance, voire d'abdication de la raison ? La raison au pluriel : la fin de la raison ? Partons d'un fait incontestable : de nos jours certains philosophes travaillent à installer une diversité étonnante au sein même de la rationalité scientifique. Dans son ouvrage récent, Adieu la raison1, au titre et au ton provocateur, Paul Feyerabend a donné une allure délibérément provocatrice à cette revendication. Le véritable titre de cet ouvrage serait sans doute « Adieu au rationalisme », car c'est bien contre un certain rationalisme, qui offre une image glacée et distordue de la science, que se dirige la polémique de l'auteur qui estime qu'il est aujourd'hui devenu nécessaire de sceller un nouveau pacte entre la diversité culturelle et la pensée scientifique. Certains estimeront évidemment que le remède proposé, à savoir un anarchisme méthodologique jubilatoire, est pire que le mal qu'il entend combattre. Toujours est-il que cette entreprise montre que le problème de la pluralité se pose jusque dans la citadelle de l'épistémologie, ce qui montre au moins une chose : qu'un certain scientisme qui travaillait avec un modèle monolithique est devenu irrecevable.

À supposer que non seulement nous ayons le droit d'opérer de tels passages au pluriel, mais qu'ils sont inévitables, la question devient celle du sens de ce pluriel: signifie-t-il l'éparpillement, la dissémination intégrale de [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. Cf. Paul Feyerabend, Farewell to Reason, 1987, trad. fr. Adieu la Raison, Paris, Seuil, 1987.

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
15.67 2.10 16.00 Stock: 3

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Sauver la raison - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger