Entre le péché des hommes et le salut du Christ.

M. Dominique POIREL
Les religions et le Salut - n°124 Mars - Avril 1996 - Page n° 9

Religion, péché, salut : ces trois notions se touchent de si près qu'il semble qu'on n'en puisse prendre une sans que les autres suivent aussitôt : à quoi bon une religion, sinon pour procurer le salut à ses adeptes? et à quoi bon offrir un salut, s'il n'y a pas de péché? Aussi bien le christianisme n'est-il pas la seule religion à dénoncer le péché, ni à proposer un salut : du judaïsme aux religions d’Extrême-Orient en passant par les cultes orphiques, la gnose hétérodoxe et l'islam, toutes les grandes traditions religieuses ont élaboré un enseignement, sur l'agir moral et la destinée ultime de l'homme, dans lequel le dernier concile discerne souvent « un rayon de la vérité qui illumine tous les hommes1 ».

Cette situation ne laisse pas de poser les questions suivantes, qui pour plus d'un ont pris la forme d'objections à l'égard de la foi chrétienne : Pourquoi y a-t-il autant de religions? et si l'Église catholique elle-même reconnaît qu'il existe dans les autres religions de réelles valeurs spirituelles et morales, quel besoin y a-t-il de se faire chrétien pour être sauvé ? Comment concilier un regard ouvert et bienveillant sur les religions non chrétiennes avec l'affirmation des Écritures selon laquelle il n'y a pas de salut ailleurs que dans le Christ [...]

 

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. Déclaration sur les relations de l'Église avec les religions non chrétiennes « Nostra Aetate », 2.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 19

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Les religions et le Salut - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger