Faut-il allégoriser le Cantique des Cantiques? L'exégèse de Paul Beauchamp

Abbé Florent URFELS
Le Cantique de l'amour - n°279 Janvier - Février 2022 - Page n° 15

Dans L’Un et l’autre Testament, Paul Beauchamp prolonge les tentatives déjà faites pour fonder la lecture allégorique du Cantique sur des bases exégétiques rigoureuses. Il les renouvelle à travers une réflexion sur l’accomplissement de la Loi dans l’amour, qui permet de fonder théologiquement le sens de l’image nuptiale.

Quand il y va du Cantique des Cantiques, on oppose souvent deux lignes interprétatives s’inscrivant dans la confrontation des lectures anciennes et confessantes avec les études historico-critiques modernes. Les premières mobilisent l’allégorie pour donner du Cantique une interprétation théologique, d’ordre sacramentel, éthique ou mystique. L’Épithalame biblique évoque ainsi l’amour unissant l’âme rachetée (ou l’Église, ou même la Vierge Marie), figurée par la shulamith, et le Christ, figuré par Salomon. L’exégèse historico-critique, de son côté, ne relève aucun indice d’un tel déplacement de sens dans la lettre même du poème. Le Cantique lui apparaît comme une compilation plus ou moins ordonnée de chants érotiques profanes, ainsi qu’on en trouve dans toutes les cultures, avec ceci de remarquable pour l’univers patriarcal de l’Israël ancien que le point de vue exprimé semble celui de la femme plutôt que de l’homme. Interprétation allégorique d’un côté, naturaliste de l’autre, et aucune passerelle entre les deux.

Certains exégètes ne se satisfont cependant pas de cette opposition et tentent, tout en respectant les procédures littéraires de l’exégèse scientifique, de réhabiliter l’allégorie ancienne en faisant fond sur l’insertion du
Cantique dans le canon. Exemplaire est à ce titre le travail de Robert et Tournay, poursuivi par André Feuillet. Observant que les prophètes qualifient déjà en termes nuptiaux l’alliance d’Israël avec son Dieu, ces auteurs multiplient les rapprochements intertextuels pour établir que le sens premier du Cantique, voulu par l’auteur, était déjà allégorique : il s’agissait, dans la ligne prophétique, d’encourager la refondation du judaïsme sur de nouvelles bases spirituelles, après le retour d’Exil. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir les prochains numéros!


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71€ 2.10% 14.00€ 20

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Le Cantique de l'amour - pdf 7.84€ 2.10% 8.00€ Ajouter au panier
Editorial de Christophe Bourgeois - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Florent Urfels: Faut-il allégoriser le Cantique des Cantiques? - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Nina Sophie Heereman l'amour d'alliance - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Benoît Sibille L'anarchie de l'amour - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Cédric Giraud Chant individuel et geste collective - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
José-Damian Gaitan Les Méditations sur les Cantiques de Sainte Thérèse d'Avila - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Jean-Robert Armogathe Le Cantique dans la tradition rabbinique - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Michael Fishbane Le Cantique des Cantiques et la théologie exégétique juive - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Claude Hopil Extase d'amour - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Gilbert Dahan Quelques réflexions sur l'exégèse médiévale d'Henri de Lubac - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Jean-Luc Marion In memoriam Thomas Levergood, ce qu'il a vu et ce qu'il a fait voir - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier