Extase d'amour

Claude HOPIL
Le Cantique de l'amour - n°279 Janvier - Février 2022 - Page n° 107

Dans ce recueil de 1629, le poète trouve dans le Cantique des Cantiques le modèle d’une parole capable de chanter les désirs de l’âme.

Je suis ravi d’amour, Dieu mon âme dévore,
Je suis mort à moi-même, et si je parle encore,
Je vis comme un bel Ange, et règne comme un Roi,
Mais Jésus vit en moi.
 
Je vais, je cours, je vole et je pleure et je chante,
Je ris, je vis et meurs, et mon âme est contente,
Je ne sais que je fais, et ne sais que je dis,
Je suis en Paradis.
 
Ce n’est pas moi qui parle, et ris, et chante encore
Ce n’est pas moi qui vis, c’est le Dieu que j’adore
Qui cause ces effets dans mon coeur son séjour
Par un excès d’amour.

Je cours, je vole en Dieu, je pleure et meurs ensemble,
Mais Dieu qui mille amours dedans mon coeur assemble
Me laisse en moi mourir, et par un prompt retour
En lui vivre d’amour.
 
Vivre ! je ne sais pas si c’est ou mort ou vie
Dans laquelle mon âme est maintenant ravie ;
L’amour cause à l’instant (tant il est doux et fort)
Et la vie et la mort.
 
L’esprit ne sait au vrai dans l’amoureuse guerre
S’il est dedans le Ciel, ou bien dessus la terre,
Il ne fait aucun acte, ains il laisse à son tour
Agir le saint amour.

Si nous n’empêchions point cette cause des causes
Qu’elle ferait souvent en nous de belles choses !
Ha ! qu’aimable est l’excès où l’âme n’agissant
Souffre le tout-Puissant !
 
Je dors et mon coeur veille, ainsi parle une Amante
Eprouvant cette mort qui doucement tourmente,
Les sens sont assoupis, mais l’esprit ne dort pas
Dans l’amoureux trépas.

Ou bien le sens dormant, le coeur humain sommeille
Dans le sein de l’Epoux, le coeur du coeur qui veille
Pour lui-même garder son Epouse qui dort
Au baiser de la mort.

Elle veille à son tour, et l’amour dort lui-même,
Alors que ne voyant ce cher Epoux suprême
Elle va le chercher sur les monts ravissants
De la Myrrhe et d’Encens.

Courant elle demande à tous de ses nouvelles,
En demande aux Bergers, en demande aux pucelles,
En demande aux Chevreaux paissant entre les lys
De ce doux Paradis.

Enfin elle le trouve, et le prend et l’embrasse,
Ne le voulant quitter jusqu’à tant que sa face
Clairement elle voie au céleste séjour,
Couchée au lit d’amour.
 
Alors étant pâmée en la divine couche
Sans crainte elle demande un baiser de sa bouche,
De ses bras amoureux heureuse l’embrassant
Et son doux lait suçant.

Je vous conjure ici, mes très chères compagnes,
Par les Cerfs et les Faons de ces belles montagnes
De garder le silence, et n’éveiller l’Amour
Jusqu’à tant qu’il soit jour.

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71€ 2.10% 14.00€ 19

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Le Cantique de l'amour - pdf 7.84€ 2.10% 8.00€ Ajouter au panier
Editorial de Christophe Bourgeois - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Florent Urfels: Faut-il allégoriser le Cantique des Cantiques? - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Nina Sophie Heereman l'amour d'alliance - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Benoît Sibille L'anarchie de l'amour - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Cédric Giraud Chant individuel et geste collective - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
José-Damian Gaitan Les Méditations sur les Cantiques de Sainte Thérèse d'Avila - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Jean-Robert Armogathe Le Cantique dans la tradition rabbinique - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Michael Fishbane Le Cantique des Cantiques et la théologie exégétique juive - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Claude Hopil Extase d'amour - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Gilbert Dahan Quelques réflexions sur l'exégèse médiévale d'Henri de Lubac - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Jean-Luc Marion In memoriam Thomas Levergood, ce qu'il a vu et ce qu'il a fait voir - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier