Le Christ et les religions

N° 193 Septembre - Décembre 2007 - Page n° 57

M. Rémi BRAGUE Pour en finir avec les trois monothéismes

Critique serrée, argumentée et documentée d'un lieu commun faux et dangereux, et qui n'est pas de nature à faciliter les relations entre les trois religions ainsi paresseusement qualifiées.

La première page, 57, est jointe.

TROIS expressions ont depuis quelques années envahi les médias, là où il s’agit de religion. Il y est question, justement, à chaque fois de trois choses : « les trois monothéismes », « les trois religions d’Abraham », « les trois religions du livre ». Il est difficile de parcourir un organe de presse, d’allumer un poste, chrétien ou non, sans s’y voir ou entendre asséner comme une évidence telle ou telle de ces formules, si ce n’est les trois. On utilise ces expressions pour des motifs nobles : elles représenteraient un point commun, éventuellement un terrain d’entente.

Le propos du présent article est de montrer que ces trois expressions sont à la fois fausses et dangereuses. Elles sont fausses parce qu’elles recouvrent chacune une erreur très grave sur la nature des trois religions que l’on prétend ainsi ramener sous un même toit. Elles sont dangereuses parce qu’elles encouragent une paresse intellectuelle.

1. Trois monothéismes ?

 

Le terme de « monothéisme » vient du dehors, non de l’intérieur des religions. Le monothéisme ne s’appelle pas lui-même ainsi. À la rigueur, on rencontre depuis quelques dizaines d’années une caractérisation du judaïsme comme « monothéisme éthique ». Le terme est né assez tardivement, au XVIIe siècle plus précisément, sans doute chez Henry More, l’un des théologiens platonisants de Cambridge,

p.57

.....

Rémi BRAGUE

 

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
15.67 2.10 16.00 Stock: 19

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Le Christ et les religions - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger