L’école de la liberté

Monsieur Silvio GUERRA
Éduquer à la liberté - n°254 Novembre - Décembre 2017 - Page n° 87

Au-delà des débats sur le rôle des savoirs et des méthodes à l’école, Silvio Guerra s’appuie sur son expérience d’enseignant et d’éducateur pour comprendre certains enjeux de la crise que traverse l’école. Il lui paraît urgent de retrouver le sens authentique de l’enseignement.

 

Entretien avec Silvio Guerra, directeur-adjoint du Lycée Charles de Foucauld à Paris. Propos recueillis par Christophe Bourgeois.

 

Vous enseignez l’italien et exercez des responsabilités dans un établissement qui accueille des jeunes issus d’horizons culturels et sociaux très différents. Quelles sont les difficultés qu’ils rencontrent dans leurs parcours scolaires ?

Je vois, de manière très générale, une première difficulté pour ces jeunes : accepter de ne pas se construire tout seuls. Chez ces générations nées avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux existe l’illusion de pouvoir se construire seul : l’adulte n’est plus considéré mais réduit au rôle d’attribuer des notes ou d’autoriser à faire telle ou telle chose. Tout se passe comme si ces jeunes n’avaient plus besoin de médiation. C’est la question que je me pose : pourquoi n’ont-ils plus besoin d’adultes ? Comment puis-je restaurer ce rapport éducatif, ce rapport de confiance avec les adultes ? 

Évidemment, il y a un autre problème qui tient aux structures spécifiques de l’école en France : tout le système est voué à fournir une sorte d’élite, pour faire rentrer les plus méritants dans les « grandes écoles ». Or les jeunes auxquels je m’adresse sont aux marges de ce système, par tradition familiale ou culturelle. Leur culture n’est pas « travailler pour réussir ». Il faut les aider à trouver une motivation et à s’accorder le droit d’être ambitieux ; il faut leur dire : vous êtes capables. Voilà une seconde difficulté : comment trouver des adultes, non seulement des professeurs mais aussi des parents et des éducateurs, qui les aident à prendre conscience de leurs capacités ? Je crois enfin que l’école doit sortir d’un mensonge – sinon, elle ne sera plus crédible : on vient à l’école pour apprendre. Une très grande partie de ce que l’on apprend à l’école, on peut le trouver en ligne. Si je dis à un jeune : « Viens au lycée pour apprendre ce que tu dois savoir pour avoir ton bac », je ne suis pas tout à fait honnête avec lui. Au contraire, à travers les apprentissages, le jeune doit découvrir quel est son chemin sur le plan humain et scolaire, quels sont ses talents, pour être en mesure de trouver une voie qui lui corresponde. Je tiens cependant à préciser que je ne souscris absolument pas aux réformes ministérielles qui prônent [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71€ 2.10% 14.00€ 32

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Eduquer à la liberté - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Eduquer à la liberté - Couverture - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger