La joie et la foi

Mgr Jean-Pierre BATUT
La vie de foi - n°121 Septembre - Octobre 1995 - Page n° 9

Un précédent numéro de Communio, paru en 1988, avait déjà pour titre La Foi1. Il s'agissait cependant, plutôt que de traiter de la foi théologale, d'aborder la question de l'accès à la foi. Ici, nous nous plaçons au contraire délibérément à l'intérieur de la fides ecclesiastica, de la confession de foi de l'Église. L'habitude prise de reléguer la foi dans le domaine des convictions personnelles, dont rien ne doit paraître au-dehors, peut bien avoir obnubilé, jusque dans l'esprit de nombreux chrétiens, la place centrale et le rôle maternel de l'Église ; il n'en reste pas moins qu'au sens catholique et apostolique du mot, il n'y a de foi qu'ecclésiale : en tant que sujet premier de l'acte de foi, c'est l'Église, et non pas nous, qui dit « je crois2 ». Pour autant, l'individu n'est certes pas dépossédé de son acte de foi personnel : il est significatif que le Credo, récité ensemble par les fidèles, nous fasse dire « je crois » et non pas « nous croyons ». Mais cet acte de foi n'est possible que porté par l'Église, et il utilise les paroles de la confession trinitaire consignées dans les symboles3 rédigés et conservés par la Tradition.

 

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. Communio, n° XIII, 2 — mars-avril 1988.

2. Voir l'article de Avery DULLES, « La Dimension ecclésiale de la foi », p. 71-86.

3. Voir l'article de Jean BERNARDI, « Les Deux Symboles de la foi catholique », p. 87-100.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 9

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La vie de foi - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger