La Famille

N° 237 Janvier - Février 2015*

Éditorial : Jean-Robert Armogathe: La famille, ruine ou chantier ?

Thème : La famille

Jean Laffitte: Les papes et la famille – de Casti Connubii à Familiaris Consortio

La lecture historique des apports du magistère romain, du concile de Trente à l’exhortation apostolique Familiaris consortio (1981), montre que l’Église n’a jamais cessé d’être porteuse de cette culture de la famille. Les grands textes pontificaux du vingtième siècle constituent le fonds doctrinal nécessaire pour de nouvelles perspectives pastorales.

Nicholas J. Healy, Jr.: Le don miséricordieux de l’indissolubilité

Les débats doctrinaux des trente dernières années font ressortir l’importance de réhabiliter le caractère indissoluble du mariage sacramentel comme un don du Christ à son Église. Enrichie par le sacrement de réconciliation, la vie chrétienne passe par la conversion du coeur et des moeurs, dans la communion avec toute l’Église.

Cardinal Marc Ouellet: Mariage et famille dans la sacramentalité de l’Église – défis et perspectives

Pour repenser en fonction de la famille toute la pastorale de l’Église, il est nécessaire de préciser le lien organique entre le sacrement de mariage et la sacramentalité de l’Église, dont la mission, comme Corps et Épouse du Christ, est de répandre la communion trinitaire dans l’humanité. Il s’agit là d’un préalable indispensable à toute réflexion sur la famille et le mariage.

José Granados: Sacramentum fidei – foi et mariage

Le lien entre foi et sacrements est particulièrement important pour une théologie du mariage. Dans le consentement des fiancés, leur foi se manifeste par l’acceptation de la vérité de Création du mariage, par le baptême comme incorporation au Corps du Christ et de l’Église et par la libre acceptation de cette appartenance par la forme canonique. L’approche pastorale doit insister sur la vérité de l’amour humain comme chemin d’initiation à la foi, et renforcer l’appartenance ecclésiale des futurs époux, contre la privatisation moderne du mariage.

Jean-Robert Armogathe : Pénitence et Eucharistie – de la guérison au banquet de l’Agneau

La réalité chrétienne de la famille comporte un besoin de vie sacramentelle. La participation active des fidèles à l’Eucharistie prend des formes diverses ; la communion eucharistique, union physique au Christ, suppose un état intérieur, une capacité fortifiée par la réconciliation et conformée à son Corps qui est l’Église. 

Gérard Berliet: Du bon usage des sacrements

Membres vivants du Corps du Christ, les fidèles divorcés remariés ne cessent pas d’appartenir à la communauté chrétienne. Leur chemin spirituel personnel passe par l’expérience d’un Dieu riche en miséricorde, tandis que leur épreuve doit permettre de réévaluer le sacrement de mariage, dans sa préparation comme dans sa durée. 

Signet

Grégory Solari: Lecture de Schau der Gestalt

La théologie de H. U. von Balthasar repose sur le concept de "figure (Gestalt)", qui tente de formuler l'inscription définitive du Dieu infini dans le fini de la création, donc de l'histoire. Il s'agit ainsi de l'apparaître temporel d'un phénomène par excellence, non de métaphysique. Peut-on comparer cette entreprise à celle de la phénoménologie de Heidegger, quasi contemporaine et que Balthasar connaissait indirectement? Sans doute, d'autant plus que Heidegger avait trouvé ses premières indications dans la théologie chrétienne, en particulier saint Paul. Ce point de départ commun permet de marquer d'autant mieux les différences: au Dasein, fini et humain, se substitue le Christ, figure finie de l'infini de Dieu. Tout dépend ici de ce que l'on peut entendre sous le titre de "donné". 

Ô Dieu, de qui vient toute paternité au ciel et sur la terre,
Toi, Père, qui es Amour et Vie,
fais que sur cette terre,
par ton Fils, Jésus-Christ, «né d’une Femme»,
et par l’Esprit Saint, source de charité divine,
chaque famille humaine devienne
un vrai sanctuaire de la vie et de l’amour
pour les générations qui se renouvellent sans cesse.
Saint Jean-Paul II, Prière pour la famille
La famille, l’homme, la femme et l’enfant, n’est pas un style de vie parmi d’autres. C’est l’unique moyen que nous ayons découvert pour éduquer les générations futures et permettre aux enfants de grandir dans une matrice de stabilité et d’amour.
Lord Jonathan Sacks, ancien grand rabbin du Royaume-Uni et du Commonwealth (Colloque Humanum, Rome, novembre 2014)


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 36

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La Famille (en pdf téléchargeable) - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier