La Prudence

N° 134 Novembre - Décembre 1997*

Être prudent dans le langage courant, c’est regarder devant soi, éviter les dangers. Les philosophes y voient le bon usage de l’intelligence dans la vie concrète, quand elle choisit les moyens les plus efficaces d’atteindre une fin bonne.

Le chrétien lui aussi est "prudent". Lui aussi regarde devant soi : vers tout ce qui, dans le monde, annonce le retour glorieux du Christ. Il sait que Celui-ci est déjà venu, apportant tout ce que Dieu avait à dire au monde ; Il n’attend donc de l’histoire rien de plus que ce qu’elle peut apporter. Il sait aussi choisir les moyens les plus habiles. Mais il les met au service d’une seule fin : faire avancerle royaume de Dieu. Pour ce prix, il sait tout risquer. D’où ce mélange d’imprévoyance et de confiance en la providence qui constitue la prudence chrétienne.

Page Titre Auteur(s)
5 Prudence, prévoyance, providence Rémi BRAGUE
15 Prudence des scribes et prudence des saints Roland HUREAUX
28 Prudence et sainteté à l'époque moderne Giulio SODANO
45 Être intelligent est une vertu Jörg SPLETT
59 Ne soyez pas bêtes, soyez prudents! Cyrille MICHON
78 Visiteur de malades dans un monde pluraliste Georges CHANTRAINE
91 L'exégèse catholique aujourd'hui Albert VANHOYE
104 De la canonisation au titre de Docteur: bref historique Guy GAUCHER
109 Thérèse, Docteur de l’Église pour le nouveau millénaire Paul POUPARD
121 Prendre le temps de comprendre Jean-Marie LUSTIGER

Éditorial : Rémi Brague: Prudence, prévoyance, providence

Pour le philosophe, la prudence est un bon usage de l'intelligence dans la vie concrète. Le chrétien est lui aussi un homme prudent, il sait choisir les moyens les plus appropriés, mais il les met au service de la seule fin qui compte: faire avancer le Royaume de Dieu.

Thème : La prudence

Roland Hureaux: Prudence des scribes et prudence des saints

Le sens que la théologie morale donne à la prudence n'a qu'un lointain rapport avec celui que ce mot a pris dans l'usage. Cet écart pourrait être l'effet d'une contamination, non seulement des mots, mais des comportements de l'Église par un modèle bureaucratique partout présent dans les sociétés organisées et dont le fonctionnement repose sur une certaine forme de prudence pratique aux nombreux effets pervers: la prudence du scribe. Seule une critique de ce modèle permet le retour à l'authentique vertu de prudence, conforme à l'Évangile.

Giulio Sodano: Prudence art sainteté à l'époque moderne

En quoi consiste la prudence des saints ? Quelques exemples tirés des XVIIe et XVIIIe siècles illustrent la diversité des domaines où elle s'exerce: direction d'ordres religieux, formation des novices, conseils pratiques et spirituels. Si cette prudence semble parfois se rapprocher d'un certain opportunisme, elle demeure cependant fondée sur un abandon total à la volonté de Dieu.

Jörg Splett: Être intelligent est une vertu

L'homme est moins capacité de désirer que capacité de recevoir. Nous avons moins à chercher qu'à répondre, à chercher une voie qu'à recevoir correctement. Il nous faut donc repenser ce que c'est qu'être intelligent. La chute d'Adam ne lui a pas apporté la connaissance, mais l'abêtissement. Ce n'est pas ce que l'on connaît, mais la façon de le connaitre, qui rend intelligent ou bête. Il faut pour connaitre en vérité, les yeux du coeur.

Cyrille Michon: Ne soyez pas bêtes, soyez prudents!

La prudence thomiste n'a rien perdu de sa pertinence. Elle a simplement été méprisée par la tradition moderne, centrée sur la conscience et la volonté. Or, la prudence n'est pas une simple habileté, mais une vertu, qui oriente toutes les autres vers le bien et qui engage l'homme dans l'action. Il n'y a pas lieu de poser comme étrangères la sagesse pratique connue des philosophes anciens, et la prudence du croyant, qui culmine dans le don de conseil.

Signets

Georges Chantraine: Visiteur de malades dans un monde pluraliste

Celui qui accompagne un malade peut adoucir sa solitude ou son désarroi, mais dans une société tournée vers le plaisir, il faut une immense délicatesse pour faire deviner Dieu à travers la souffrance. C'est en pratiquant le renoncement à lui-même que le visiteur peut être le témoin de la vie éternelle.

Albert Vanhoye: L'exégèse catholique aujourd'hui

La recherche exégétique ne peut se borner à une recherche purement histo-rique et littéraire, qui reste par ailleurs indispensable. Ses travaux doivent avant tout approfondir le sens religieux du texte biblique, son vrai sens. Car l'exégète ne doit jamais oublier que c'est l'Écriture sainte qui est l'âme de la théologie.

Actualité: Sainte Thérèse Docteur de l'Eglise

Mgr Guy Gaucher: De la canonisation au titre de Docteur : bref historique

Cardinal Paul Poupard: Thérèse, Docteur de l’Église pour 109 le nouveau millénaire

Après les JMJ

Cardinal Jean-Marie Lustiger : Prendre le temps de comprendre

Après les JMJ, une interview du Cardinal Lustiger.

Prudence, prévoyance, providence

Rémi Brague

Aussi, souhaitons-nous ardemment de voir s'enraciner profondément dans les âmes de tous la prudence que saint Paul appelle la prudence de l'esprit. Dans le gouvernement des actions humaines, cette vertu nous apprend à garder un admirable tempérament entre la lâcheté, qui porte à la crainte et au désespoir, et une présomptueuse témérité. Léon XIII, Encyclique Sapiential Christianal, 10 janvier 1890, § 47.


Ce cahier est le premier d'une série qui devra en comporter quatre, chacun portant sur une des vertus que l'on appelle traditionnellement « cardinales » - comme on parle des « points cardinaux ». Elles sont en effet comme les gonds (latin cardo) sur lesquels tournent les autres, qui leur sont subordonnées. Il s'agit de la prudence, de la tempérance, de la justice et de la « force » ou courage. Nous commencerons par la prudence, respectant ainsi la tradition, mais aussi, comme nous le verrons, pour des raisons de fond.

1. Deux sens

Commençons par distinguer, puisque le mot « prudence » a deux sens, un sens courant et un sens technique propre à la philosophie. Le sens courant est bien connu, nous l'avons entendu dès notre enfance : regarder devant soi, ou des deux côtés avant de traverser la rue. Plus tard, nous avons pris l'habitude de ne pas prendre de risques au volant, de penser à l'avenir, etc. Il s'agit, ce faisant, d'éviter le danger et de préserver notre bien-être. La prudence, dans nos sociétés industrielles, est même institutionnalisée, dans les assurances ou dans la sécurité sociale, sans compter la police, les sociétés de gardiennage et de surveillance, etc.

Au sens philosophique, la vertu de prudence (gr. phronèsis) est traditionnellement classée parmi les quatre vertus cardinales, [...]

 

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Actualité: Sainte Thérèse Docteur de l'Eglise

Mgr Guy Gaucher: De la canonisation au titre de Docteur : bref historique

Cardinal Paul Poupard: Thérèse, Docteur de l’Église pour 109 le nouveau millénaire

Après les JMJ

Cardinal Jean-Marie Lustiger : Prendre le temps de comprendre

Après les JMJ, une interview du Cardinal Lustiger.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 20

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La Prudence - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier
Prendre le temps de comprendre - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger